Premiers tests de puissance pour le Mac mini 2018


Après un premier benchmark très élevé qui a fait couler beaucoup d'encre, le Mac mini 2018 commence à se dévoiler plus en détails. Apple a en effet envoyé quelques exemplaires de démonstration à la presse américaine, qui a pu tester le nouveau petit Mac. Parmi les chanceux à avoir pu tester le Mac mini 2018, on retrouve Marco Arment, développeur notablement connu pour avoir cofondé Tumblr. Dans une vidéo très enthousiaste, il nous explique adorer le nouveau Mac mini pour sa puissance et sa polyvalence, et cela malgré un prix élevé. Marco Arment a reçu un Mac mini doté d'un processeur Core i7, de 32 Go de RAM et de 1 To SSD — une configuration qui coûte la bagatelle de 2 929 € — mais ce n'est pas forcément la question : les modèles d'entrée de gamme, à partir de 899 €, disposent de la même possibilité de remplacement de la mémoire vive, de la même connectique, des mêmes possibilités d'extensions offertes par le Thunderbolt 3, et leur puissance reste loin d'être ridicule.




Les tests de Marco Arment ont permis de confirmer les très bons chiffres de benchmarks du Mac mini doté d'un Core i7 ; le développeur a même obtenu des scores un peu plus élevés que le test de la semaine dernière. Le développeur a en revanche pu lancer quelques tests supplémentaires afin de se donner une meilleure idée des performances de la machine. Par exemple, une compilation Xcode qui a permis au Mac mini de rivaliser avec l'iMac Pro, loin devant le MacBook Pro 13,3" de 2018. Ou encore un long test de conversion H.265, qui a mis 67 minutes sur le Mac mini de 2018, contre 47 minutes pour l'iMac Pro 10 coeurs, 101 minutes pour le MacBook Pro 13,3" de 2018, ou encore... 285 minutes pour le Mac mini bicoeur de 2014. En revanche, les tests faisant appel aux compétences graphiques de l'ordinateur sont sans surprise catastrophiques. Le Mac mini étant dépourvu de carte graphique dédiée, il traîne loin derrière l'iMac Pro et sa Radeon Pro Vega. D'où l'intérêt d'une carte graphique externe en Thunderbolt 3, qui peut donc s'adapter sur n'importe quel modèle de Mac mini.


Mac mini 2018 geekbench

Mac mini 2018 Xcode

Mac mini 2018 ffmpeg

Mac mini 2018 GPU test

Marco Arment n'est pas le seul à avoir eu accès à un Mac mini 2018 avec un peu d'avance ; des tests d'autres modèles de Mac mini sont ainsi apparus sur Geekbench. Pour le modèle d'entrée de gamme, avec son Core i3, on peut donc tabler sur des scores de 4 750 en monocoeur et de 14 400 en multicoeur, ce qui place ce modèle plus ou moins à la hauteur du MacBook Pro 15,4" quadricoeur de 2017. Pas si mal... Pour le modèle doté d'un Core i5, les scores dépassent légèrement 5 000 en monocoeur, et 20 000 en multicoeurs, ce qui permet de venir titiller le MacBook Pro 15,4" hexacoeur de 2018. Voilà qui est très prometteur !

Mac mini sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le Mac mini sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (34)

Sethenès

6 novembre 2018 à 18:41

Ca confirme ce que je pensais.

En gros la "suite" logique, c'est :
- Le Mac mini à 900 Euros est bien mais ...
- Le up i5/250 GB SSD (1249) est un gros plus mais ...
- Le up i7 (1489), double le nombre de coeur et le fait rivilaiser avec "les plus grands" mais
- Il lui manque un peu de place donc 500 GB (1729) ...

Et la on se retrouve avec une machine à 1700 euros, qui n'a que 8 GB de RAM (détail) et le même GPU que le modèle à 900.

Sethenès

6 novembre 2018 à 18:43

Je pourrais ajouter mais ...
- on le dote d'un eGPU (à 400 ? euros).

Donc si on ajoute la RAM (16) et le eGPU, on se retrouve avec une machine à 2200 euros et sans écran (ou encore 500 euros de plus si on a pris le 1TB).

Elpianiste

6 novembre 2018 à 18:53

Le Mac mini ou : la machine qui ne sait pas où se place.

Je ne comprends pas Apple. La machine est censé être une formule simple pour quiconque souhaite avoir un ordinateur. Mais il est optimisable afin de le rendre performant comme un ordinateur pro. Mais qui va dépendre de nouveaux gadgets extérieurs. Tout ça parce que Blackmagic et Apple ont dû signé un partenariat qui nous soumets à leurs offres. On nous handicape pour nous proposer des solutions. C’est de la prise d’otage.
C’est sans surprise de se dire que les résultats des ventes ne seront plus annoncés. Comme s’ils augmentaient leurs prix pour combler la différences des ventes en baisse. Mais passer à Windows 10 c’est préférer les toilettes publiques...

VanZoo

6 novembre 2018 à 19:08

On peut aussi envisager que c'est une machine destinée à ceux n'ayant pas besoin de la puissance d'un GPU dédié (et ils sont nombreux) Pour ces mêmes personnes, nombreuses, 8go de Ram sont largement suffisantes. Quant au stockage, ces personnes peuvent avoir beaucoup de photos/vidéos de leurs chats ou bambins, au choix...

Comme pour les Iphones, je dirai que le Mac Mini comme le MBA sont de base 100€ trop chers et les options... heu... Aaahhhh

matt

6 novembre 2018 à 19:50

Je vois bien des gars dans le son acheter cette machine ! Des ingénieurs sons et des conpositeurs seront bien content d’avoir cette machine avec de la ram rapide et un bon ssd pour gérer les samples sans problèmes et connecter une carte son avec de très bon hauts parleurs et système audio compresseurs etc

C’est des gars qu’on pas besoin de puissant gpu quoi ... Mais à part eux je sais pas qui mettrait autant d’argent dans un ordinateur sans puissant gpu ...

Et clairement les ingénieurs son s’en foutent des hauts parleurs de l’iMac ...

Weemanix

6 novembre 2018 à 20:21

Et a votre avis , pour de la bureautique en entreprise , sachant que je ne peux prendre que du MAC car les logiciels utilisés sont pour MAC , il vaut mieux partir sur un nouveau mac mini ou un imac ?

Sethenès

6 novembre 2018 à 20:26

@Weemanix : pose ta question sur le forum, c'est quand même plus pratique qu'une news pour le suivi.

Quel écran comptes-tu acheter (dimension & prix) si tu optes pour le Mac Mini ?

bunios

6 novembre 2018 à 20:58

C'est quand même une belle machine....même s'il manque une carte graphique spécifique. C'est curieux qu'il n'est pas proposé leur Fusion Drive maison....

A+

Sethenès

6 novembre 2018 à 20:59

@bunios : pas assez cher En plus, je le pense vraiment.

Zarck

6 novembre 2018 à 21:08

Pour ceux qui veulent échapper aux options SSD Apple aux prix stratosphériques,

SSD de 512 Go
+ 240,00 €

SSD de 1 To
+ 720,00 €

SSD de 2 To
+ 1 680,00 €

Lacie va proposer des SSD externes plus raisonnables en usb type C (point de vue prix)

Le disque LaCie Portable SSD sera disponible début novembre 2018 en différentes versions :
écriture 474 Mb/s / lecture 419 Mb/s

◦ 512 Go pour 134,99€
◦ 1 To pour 279,99€
◦ 2 To pour 549,99€

clive-guilde

6 novembre 2018 à 21:26

Une bonne machine pour coder au final. Vous n’etes pas d’accord ?
Sinon quoi prendre en mac ?
Par contre je rebondis sur un précédent message de @T60 sur la fin du support de Linux. C’est vraiment dommage pour assurer une belle fin de vie à la machine après de bons et loyaux services sur OS X je n’avais pas vu ce problème. Merci de l’avoir souligné

Sethenès

6 novembre 2018 à 21:43

@clive-guilde : Oui en quelque sorte, ou pour du mail, du web et de la bureautique.

Par contre, effectivement, qu'on ne puisse pas booter nativement en Windows (si j'ai bien compris ce que j'ai lu, donc Boot Camp d'office) et pas du tout en Linux est quand même un sérieux problème.

T60

6 novembre 2018 à 23:17

Je ne comprends pas sur l'autre news j'ai l'impression que vous me donnez tord, et ici raison ?
Et, en me basant sur ce document : https://www.apple.com/mac/docs/Apple_T2_Security_Chip_Overview.pdf
J'ai l'impression qu'il est possible de : Désactiver secure boot > Installer linux sur un ssd en thunderbolt > Booter sur le ssd
Si jamais ça interesse quelqu'un

En revanche pour rester sur le sujet de cette news, je ne peux pas m'empecher de souligner que le mac mini est maintenant scellé par des vis torx pour acceder à la ram, je trouve quand même que c'est le genre de situation qui explicite l'incohérence qu'à parfois apple entre ce qu'elle prétend proposer et ce qu'elle propose réellement. Si ma mémoire est bonne il me semble qu'ils ont explicité pendant la keynote d'avoir laissé la mémoire vive accessible car cela est tres important pour les utilisateurs du mac mini, mais à la fois ils vont retarder l'acces à cette derniere (bon encore, ce n'est pas si grave que ça je trouve) et ne pas considerer un disque dur amovible lui aussi qui doit être tout aussi important pour les utilisateurs du mac mini ( Non ? Il doit en avoir qui me lisent j'aimerai bien avoir votre avis)

Smirow

6 novembre 2018 à 23:43

Pour le secure boot, pour avoir essayé: bootcamp fonctionne sans désactiver quoi que ce soit (pour WIN 10). Et en désactivant Secure boot j’arrive à booter depuis un disque externe (WIN 10 toujours). Techniquement Linux possible mais pas essayé (mais j’arrive à boot sur EFI plutôt facilement, ça devrait donc pas poser de problèmes).
Par contre, on a plus accès au SMC depuis un autre système d’exploitation que OS X (pas possible de gérer la ventilation sur WIN par exemple).

Sethenès

6 novembre 2018 à 23:46

@Smirow : concrètement quel est l'impact dans l'impossibilité de gérer la ventilation sous Windows ?

La machine chauffe ? Les ventilos tournent en permanence à fond ? Autre ?

Quand on est en BootCamp, est-ce que la c'est bien pris en charge ?

Smirow

6 novembre 2018 à 23:55

Et puis bon, je vois pas trop l’intérêt de booter sur Linux, Docker sur macOS devrait suffire pour une large majorité de besoin.

Smirow

6 novembre 2018 à 23:59

@Sethenès
Pas grand chose, c’est géré par le SMC comme si tu tournais sur macOS. C’est juste que certains utilisateurs préféraient manager la ventilation eux même pour limiter le throttling (pour gamer par exemple).

D’ailleurs c’est un point qui m’intéresse fortement: les températures en charge de ce Mac Mini.

Sethenès

7 novembre 2018 à 00:10

Ah OKI, c'est géré mais on ne peut pas le gérer.

Au début, quand j'ai switch, j'avais installé Windows et Parallel Desktop. Après réinstallation de la machine, je n'ai pas remis Windows mais c'était toujours possible. Donc si je change pour un nouveau Mac (avec puce T2), c'était important de savoir si oui ou non la possibilité existait.

Smirow

7 novembre 2018 à 00:24

Oui y’a pas de souci à ce niveau là, tant que Apple supporte Bootcamp ça sera possible sans trop de bricolage (avec la bonne version de Windows par contre, donc WIN 10 à ce jour).
Par contre, je parierai sur l’abandon de Bootcamp d’ici quelques années; les applications qui nécessitent obligatoirement WIN se font rare, si ce n’est les jeux. Mais avec la puissance graphique actuelle des Mac je peux comprendre pourquoi

pehache

7 novembre 2018 à 07:43

@Smirrow : quand tu as un vieux Mac qui tourne encore très bien mais qui n'est plus supporté par une version récente de macOS, tu te retrouves avec des applis obsolètes. Linux est façon classique de redonner vie à ces machines.

So0paman

7 novembre 2018 à 09:04

C'est des bonnes machines je trouve, qui devraient convenir au plus grand nombre et qui proposent même des performances qu'on attendait pas. La gamme mini a longtemps été orienté pour le particulier, ici ça peut devenir une machine de production.

Etant Photographe et mon Macbook Pro de 2015 toussant un peu sur les gros traitement photo parfois ça pourrait m'intéresser.

Fromgardens

7 novembre 2018 à 10:39

@matt ça peut être des femmes aussi ?

bunios

7 novembre 2018 à 10:43

@Sethenès,

Trop chère pour moi depuis un moment. Il va falloir quand même j'y pense car mon MacBook Pro classique de 2012 date de 5 ans. Le temps passe trop vite....sic.

Et dire que j'ai fait prendre un Mac Mini ancienne génération certes à un prix beaucoup moindre. Le modèle entrée de gamme avec 256 Go de SSD aurait été idéale au prix de 869 €. (en même temps 669 € je crois ça lui ira bien avec son ancien mac mini qui date de plus de 10 ans).

c'est fou que le Mac Mini soit à la hauteur de l'iMac 5k.

A+

biorn

7 novembre 2018 à 11:06

@T60 enlever 3 vis pour changer la RAM je vois clairement pas le problème. concernant le SSD c'est tout à fait normal de ne pas pouvoir le changer car c'est un bidouillage d'Apple pour arriver a ces performances, mais il est clair que j'aurais préféré 2 ports m2. (par contre ils se sont bien laché sur les prix comme à leurs habitudes et la mémoire j'en parle même pas).

@Sethenès oui oui aucun problème pour installer linux ou windows sans bootcamp. Secure boot est configurable pour être réglé sur 3 niveaux:

- Installation de version d'OS certifié par Apple
- Installation d'OS certifié par Apple
- Désactivation de secure boot

il y a une option pour activer/désactiver le boot depuis externe.

So0paman

7 novembre 2018 à 11:20

Après pour ceux qui ont besoin d'utiliser Linux, en machine virtuelle ça fonctionne très bien. Avant aussi je faisais des Dual Boot, mais c'est bien plus pratique et moins chiant avec des soft type VirtualBox ou VMWare.

Smirow

7 novembre 2018 à 11:24

@biorn
Ca à l'air un peu plus compliqué que juste trois vis, il y'a une sorte de cage sur la ram (regarde la), faudra attendre le démontage d'iFixit pour être sur.

aexm

7 novembre 2018 à 13:06

La possibilité de pouvoir installer Windows et Unix (plateforme "ouverte") est JUSTE ce qui a permis en grande partie l'adoption des mac à grande échelle … de remonter la pente dans un premier temps puis d'être la pour l'iPhone ensuite etc …

La communauté des techos et geek a acheté et les autres ont suivi ensuite …

Je suis arrivé en 2006 seulement sur mac … ET y'a bien un avant et un après 2006 !

Le fait de ne plus pouvoir le faire … envoi un sacré message à ceux qui ont fait le succès des mac …

et c'est marrant/consternant aussi de constater que Apple progressivement met de coté (ne considère plus) ceux qui ont fait le succès de la marque (geek, revendeur apple etc …).

The Hoff

7 novembre 2018 à 16:40

@ aexm: c'est le cas de toutes les entreprises malheureusement, l'ancienneté et la fidélité, ils n'en ont pas grand chose à faire, question de stratégie. Il est toujours plus rentable d'aller chercher de nouveaux clients, et Apple a su le faire admirablement. La clientèle a fondamentalement changé, et c'est pour cette nouvelle clientèle qu'Apple sort ses produits aujourd'hui, pas pour les technophiles de la première heure.

Fromgardens

7 novembre 2018 à 16:52

En fait ce que je trouve le plus embêtant c'est la faiblesse de la partie graphique. On est quand même sur une Intel UHD 630 deux fois moins puissante que la Iris plus 655 du MBP 13".
Les CPU du Mac Mini étant plutôt conçus pour des machines qui vont recevoir un GPU dédié…

Les Radeon RX Vega M GL des I7 8705G/8706G aurait été une option intéressante en 65 W. Dommage qu'il n'y ait que des quad core mais ça aurait fait un Mac Mini très équilibré.

Sethenès

7 novembre 2018 à 18:15

@FromGardens : oui mais ça aurait tué les iMacs et le futur Mac Pro.

bunios

7 novembre 2018 à 18:25

+1 Fromgardens

J'aurai bien aimé car ça aurait remplacé une tour Pc avantageusement....

Dommage mais comme le dit Sethenès, c'est la mort de l'iMac pour le coup.

A+

Fromgardens

7 novembre 2018 à 19:06

@Sethnès @bunios : Vous pensez que c'est vraiment synonyme de la mort de l'iMac ? Beaucoup de gens achètent l'iMac comme une solution tout en un avec une belle dalle. Les utilisateurs de Mac Mini souhaitant plutôt choisir leur écran et pouvoir le changer ?

J'avais oublié le futur Mac Pro à force de l'attendre… mais un GPU correct pour le Mac Mini le situerait de toute façon en dessous de l'iMac HDG et bien en dessous du futur Mac Pro en terme de performance graphique.

Sethenès

7 novembre 2018 à 23:31

Un bon GPU sur le Mac Mini, avec les perf' de l'i7, ça aurait nettement mis à mal les iMacs actuels. Peut-être pas dans la réalité de tous les jours, mais en tout cas dans la tête des acheteurs.

aexm

7 novembre 2018 à 23:52

@The Hoff : tu veux plutot dire que l'assiette plus grande c'est plus rentable je pense.

Cela dit, je ne suis pas certain que les geek et techos soient bcp moins nombreux par rapport à la "masse" visée ie des personnes avec des revenus importants.

Bref, ils ne sont pas negligeables …

C'est certain en se positionnant ainsi que les cibles ont bougé …

Ca coute en moyenne 7 fois cher de vendre un produit à un client que l'on a déjà par rapport à un nouveau client …

Il vise donc une cible plus juteuse …

Si on peut dire qu'ils ont véritablement visé la première fois …
Quand on connaît l'histoire de l'arrivée du x86 chez Apple ca laisse de sérieux doutes …

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription