La refonte de l'iMac attendra 2019


L'année n'est pas finie, mais c'est tout comme pour les annonces d'Apple, qui n'a pas pour habitude de présenter de nouveaux produits pendant les fêtes de fin d'année. Maintenant que l'événement d'octobre est passé, il faudra attendre l'année prochaine pour pouvoir à nouveau espérer une mise à jour de l'iMac.




Un rythme irrégulier


L'iMac actuel date du mois de juin 2017, et cela fait donc dix-sept mois que les modèles actuels sont au catalogue. Avec une nuance toutefois : l'iMac Pro est venu se greffer à la gamme en décembre 2017, il y a onze mois. Il fut une époque où l'iMac était renouvelé très régulièrement, mais Apple a tendance à prendre un peu plus de temps depuis quelques années (vous pouvez retrouver toutes les dates sur notre fiche de l'iMac). Il faut dire que les ordinateurs de bureau ne représentent plus grand chose dans le chiffre d'affaires du Mac, largement dominé par les ordinateurs portables.

Le Mac mini et le Mac Pro nous montrent néanmoins qu'il n'y a pas à s'inquiéter. Alors que le Mac Pro sera renouvelé l'année prochaine après plus de cinq ans d'attente, le Mac mini 2018 vient tout juste de sortir quatre ans après le précédent modèle. Que le prochain iMac ne sorte qu'en 2019 n'est donc pas vraiment étonnant, même si l'on aurait espéré qu'Apple profite de la conférence de ce 30 octobre pour nous donner des nouvelles de son tout-en-un.


iMac

Quelles évolutions ?


Apple aurait pu dévoiler un iMac en cette fin d'année 2018. Alors que l'iMac actuel est équipé d'un processeur Core d'Intel de septième génération, la huitième génération (connue sous le nom de Coffee Lake) est disponible depuis plus d'un an et elle promet de gros progrès en terme de puissance, atteignant 4 coeurs (modèles 21,5") et 6 coeurs (modèles 27") contre 2 et 4 coeurs aujourd'hui. Si Apple patiente jusqu'à l'année prochaine, c'est la neuvième génération de processeurs Core (Coffee Lake Refresh), en cours de déploiement, qui devrait être utilisée. Et ces nouvelles puces grimpent jusqu'à huit coeurs !

Le reste de la mise à jour dépendra de la motivation d'Apple et de l'orientation qu'elle souhaite donner à la gamme d'iMac. Toute la question est de savoir si le récent renouvellement du Mac mini doit être considéré comme un indice des changements à venir, ou au contraire comme une différenciation accrue pour ce dernier, désormais plus orienté pour les professionnels. Si Apple s'inspire du Mac mini, nous devons nous attendre à la disparition pure et simple du disque dur, et à l'adoption de mémoire flash par défaut. Dans ce cas de figure, un iMac avec seulement 128 Go ou 256 Go de stockage serait envisageable en entrée de gamme. Et l'abandon du volumineux disque dur pourrait ouvrir la porte à un nouveau design plus compact ; depuis quelques temps, Apple a une forte tendance à réduire les bordures autour des écrans de ses différents produits...

Mais bien sûr, tout dépendra de la stratégie tarifaire d'Apple, qui pourrait également dévoiler une mise à jour a minima, un simple speed bump avec des cartes graphiques plus au goût du jour, des modèles avec 16 Go de mémoire vive par défaut, pourquoi pas la disparition du modèle sans écran Retina et la généralisation du Fusion Drive, qui associe la vélocité d'un SSD à la capacité d'un disque dur... Car si Apple se lance dans une refonte de l'iMac, il faut s'attendre à ce que les choses ne soient pas faites à moitié. Un modèle d'entrée de gamme avec écran Retina et mémoire flash par défaut pourrait-il être vendu au même tarif de 1 299 € qu'aujourd'hui ? C'est possible, mais le récent exemple du Mac mini nous pousse plutôt à envisager une hausse générale des prix dans ce scénario.


iMac gamme 2019

Faut-il attendre ?


L'iMac de 2019 n'est pas pour tout de suite, et bien qu'une annonce par une simple mise à jour de l'Apple Store dès la fin de l'hiver soit possible, il ne serait pas étonnant que la nouvelle gamme ne soit présentée qu'à la WWDC 2019, durant le mois de juin. Rappelons qu'Apple a déjà annoncé qu'un nouveau Mac Pro serait commercialisé l'année prochaine ; Apple pourrait profiter de l'arrivée de sa future tour professionnelle pour renouveler l'iMac Pro — et donc l'iMac – au même moment. Et quelle meilleure scène que celle de la WWDC, salon consacré aux développeurs, pour faire cette annonce ?

Quoi qu'il en soit, oui, nous vous conseillons globalement d'attendre. Quels que soient les choix d'Apple, l'iMac de 2019 devrait être une évolution intéressante, et dont l'arrivée aura de toute façon la conséquence de faire baisser les prix des anciens modèles. Mais tout dépend bien sûr de votre situation personnelle ; si votre configuration actuelle bat de l'aile, l'attente risque d'être un peu longue...

En cas de doute sur la décision à prendre, n'oubliez pas que nos forums sont à votre disposition pour poser vos questions. N'oubliez pas également, si vous décidez de ne pas attendre et de craquer pour un modèle de la gamme actuelle, que notre comparateur de prix et notre rubrique Bons Plans sont là pour vous aider à faire les meilleures affaires possibles.

iMac sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Nouvelle analyse : iMac

Retrouvez l'iMac sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (10)

evilsmooth

7 novembre 2018 à 20:56

Ce qui pourrait me pousser à prendre un iMac avant Noël c'est le chantage à la flambée des prix pratiqué par apple depuis quelques temps malheureusement, Comme en témoignent les MacBook Pro et MacBook Air, les iPhones, les Mac mini et les iPad qui ont tous vu leurs prix s'envoler. Bref il ne reste guère que les iMac qui n'ont pas encore eu droit à leur augmentation ... donc pour moi l'attente d'une mise à jour est très risquée car je m'attend à une augmentation franche de 200 ou 300€....... et si c'est juste pour un changement de design je n'en vois pas l'intérêt.... à moins d'une réelle avancée matérielle. Plus la peur qu'ils nous ressoudent tout à l'intérieur et ce sera la fin

bunios

7 novembre 2018 à 21:13

Effectivement, je regardais sur le site d'Apple le prix de l'iMac 21,5" Retina 4k. A cette allure là, le risque est bien là d'avoir l'iMac vers 2000 €. Je ne compte pas celui en entrée de gamme bien sûr....!!!
Bref, du Apple....

A+

Hangaroa

8 novembre 2018 à 00:36

@Bunios
surtout que quand tu prend un 4K en 21.5 et que tu lui mets à minima un fusion drive et 16 go de ram ca grimpe vite.. pour être très honnête je pensais qu'au dernier keynote ils sortiraient de nouveaux macs.. sur le refurb quelques jours avant il y avait des configs 2017 hyper musclées.. mais pas restées longtemps.. notamment un core I7, 32 go de ram et 1 TO de SSD !!! ben je me suis planté

Elbutcher

8 novembre 2018 à 08:41

Après ils ne sont pas obligés de réinventer leurs machines à chaque fois. Une simple mise à jour annuelle du processeur et, à la limite de la partie graphique, est suffisante.
Histoire de garder un minimum de sérieux face aux tarifs exigés.
Prenons l'exemple du Mac Mini qui est resté des plombes avec un hardware totalement dépassé sans réelle baisse de tarifs.

Les marges d'Apple sont quand même suffisantes pour renouveler les puces.

Steph488

8 novembre 2018 à 12:07

Un peu deçu que cette refonte n'aie pas eu lieu lors de la Keynote du 30 octobre dernier. En plus des composants, une mise à jour du design (qui n'a pas bougé depuis 2012) serait bienvenue sur les modèles 2019 car ces grosses bandes noires en pourtour d'écran font tache, idem pour la couleur, le gris sidéral fait plus actuel que le gris standard je trouve. Et si ils pouvaient garder la RAM accessible et garder les pieds sur terre niveau tarifs, mais j'en doute.

VanZoo

8 novembre 2018 à 12:22

Apple n’a pas voulu faire de l’ombre à son IMac Pro avec ces nouveaux CPU. Et ne peut donc se permettre de mettre des Vega dedans.
Le design des prochains IMacs ressemblera très certainement à l’écran promis avec le Mac Pro.
Annonce à la WWDC du Mac Pro et IMac

Elrifiano

8 novembre 2018 à 13:02

Non mais en 2019 on sera bientôt en 2020 faut lancer un tout nouveau modèle d'iMac.
Le design actuel date de 2009 et il a été affiné en 2012 avec la suppression du lecteur CD.
Reprendre la forme de l'iPad Pro (plus fin, dos plat, marges fines, Face ID, 100% SSD) serait plus logique de renouveler encore une fois de plus le même vieux boîtier. Et l'iMac Pro devrait disparaître lorsque que le futur Mac Pro sera là car nous empêcher de changer la RAM sur un ordinateur pro à 6000 balles devrait être illégal.

jebster

8 novembre 2018 à 17:06

Pas de quoi s'étonner. Maintenant, la spécialité d'Apple est de sortir des machines qui auraient dû être sur le marché depuis 3 ans. Cf le Macbook Air.

bunios

8 novembre 2018 à 20:54

@Hangaroa

Je suis quand même surpris de voir les nouveaux Macs avoir des SSDs directs. Reste plus que l'iMac en fait (les modèles de base).

@Elbutcher

C'est ce qui m'agace du côté d'Apple. Ils auraient pu à minima de changer leurs gammes chaque année. Même si je suis conscient du peu de gain entre chaque gamme. Mais là Apple n'y peux rien. La faute en incombe à Intel surtout.

Donc oui le Mac Mini, le Mac Pro rev A et B, MacBook Air et autres auraient pu évoluer à minima ces gammes. C'est dommage et du gâchis.

A+

Rourouroux

9 novembre 2018 à 10:00

Article intéressant. Apple supprimera la trappe d’accès aux barrettes de RAM des iMac 27" également...

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription