Les smartphones pliables arrivent chez Samsung


Cela fait de nombreuses années que nous en entendons parler, et ils vont bientôt devenir réalité : les premiers smartphones pliables devraient arriver sur le marché l'année prochaine. Samsung a hier soir présenté son « Infinity Flex Display » qui sera mis en production dans les prochains mois. Le fabricant coréen, qui n'a pas souhaité trop en montrer pour le moment, n'a réalisé qu'une très rapide démonstration d'un prototype masqué dans un épais étui de protection, à longue distance des caméras.

L'appareil de démonstration utilisé était équipé d'une dalle de 7,3 pouces pliable en deux, et d'un second écran de taille plus classique sur la face extérieure du téléphone. Samsung a expliqué avoir mis au point un nouveau matériau flexible capable de supporter plusieurs centaines de milliers d'ouvertures et de fermetures. Le constructeur a travaillé main dans la main avec Google pour l'adaptation d'Android à un tel concept. Le système d'exploitation mobile de Google permettra aux applications de passer d'un écran à l'autre à la volée, avec une interface plus riche sur l'écran principal et la possibilité d'afficher trois applications à la fois.


Samsung smartphone pliable
Samsung smartphone pliable
Samsung smartphone pliable

À partir de 1h23



Précisant bien qu'il ne s'agit pas seulement d'une démonstration technologique mais bien d'un produit qui sera commercialisé dans les prochains mois, Samsung a donné rendez-vous l'année prochaine pour plus d'informations sur l'Infinity Flex Display et la présentation des premiers produits en faisant usage. À Cupertino, les ingénieurs d'Apple travaillent également sur les technologies permettant de créer des smartphones et tablettes pliables, nous le voyons régulièrement dans les brevets déposés par l'entreprise. D'après les bruits de couloir dont nous disposons, aucun produit fini en faisant usage ne serait en revanche au programme avant plusieurs années.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (22)

VanZoo

8 novembre 2018 à 15:44

Effet de poudre de perlimpinpin ? Samsung acculé par les chinois doit riposter quitte à présenter un produit loin d'être fini, comme cela a souvent été le cas avec eux.
Mais l'AppleWatch est sortie en version limite Alpha...

Intérêt du bidule ? Trop épais pour un smartphone, trop petit pour une tablette

luciano73

8 novembre 2018 à 15:53

Il faut bien à un moment que quelqu'un envoie la première salve et essuie les plâtres... On verra les évolutions de ce type d'appareil !

MBACL18

8 novembre 2018 à 16:30

Même leur conférence est c****** 😂. A voir le futur...

T60

8 novembre 2018 à 16:36

Je n'arrive pas à extraire le mot *****, mais sachez que c'est une conférence developpeur, rien à voir avec ce que nous pouvons voir sur une conférence grand public

Sethenès

8 novembre 2018 à 16:55

@VanZoo ; j'étais sûr que tu allais dire ça, avant même que tu ne l'écrives.

Le fait qu'il ne le présente que dans le noir est un signe que le produit n'est pas encore au top. Par moment on peut quand même voir que le boitier est très "carré".

Par contre, je ne vois pas du tout de distorsion dans l'image à l'endroit de la "charnière". Le choix du double écran m'a étonné, mais d'une certaine manière, c'est logique.

Si j'imagine ce que donnerait l'iPad mini, avec les bords fin, plié en deux, ça tiendrait dans la poche tout en permettant de l'avoir toujours sur soi.

D'une certaine manière on aurait un double convergence : Smartphone > Tablette et Tablette > Tablette Pro, le tout avec la même SIM. A la limite, on aurait un ordinateur portable plié en deux dans sa poche. On en est loin, c'est sûr, mais ça se défend quand même.

Par contre, plus que les développeurs, c'était le concepteur de l'OS qu'il fallait motiver. Peut être aura-t-il fallut cette conférence pour que Google se bouge.



T60

8 novembre 2018 à 16:58

@Sethenes : L'appareil est carré et épais car caché par une coque générique pour ne rien devoiler du design.

Sethenès

8 novembre 2018 à 17:06

@T60 ; Est-ce une supposition où as-tu une information ?

Sylvain

8 novembre 2018 à 17:07

@Sethenès : c'est littéralement écrit dans l'article

pehache

8 novembre 2018 à 17:13

@Sethenes : c'est syndrôme NIBA(r)

Dudu-du62

8 novembre 2018 à 17:20

Do what you can’t

Sethenès

8 novembre 2018 à 17:31

Ah oui, pas vu

VanZoo

8 novembre 2018 à 17:50

Ah, Samsung n'est pas le 1er

@Sethenès, un Ipad Mini plié en deux, dans la poche, ça ferait une belle brique

Je n'ai pas compris pourquoi Apple n'a jamais investit pour pouvoir faire faire ses propres écrans sans être dépendant ou alors pourquoi ne les conçoivent-ils pas comme le CPU et maintenant le GPU ? Il semblerait qu'ils s'y mettent avec le MicroLed

Sethenès

8 novembre 2018 à 18:04

Dans certaines de mes vestes, l'iPad mini 1 entre (tout juste) dans la poche intérieure.

C'est surtout grâce à la philosophie des puces ARM qui licencie l'usage, donne un canevas et laisse le design libre dans les limites imposées. Sans eux, pas sûr qu'Apple ai ses propres puces aujourd'hui.

Je n'ai pas suivi les développements pour voir dans quelle mesure Apple souhaite devenir un "fondeur".

Elrifiano

8 novembre 2018 à 19:06

Même si ça se passerait bien pour Samsung, je ne vois pas Apple lancer un iPhone a double écran pliable car ce serait la mort de l'iPad.

VanZoo

8 novembre 2018 à 20:51

@Elrifiano, Apple a « tué » l’Ipod avec l’Iphone donc s’ils estiment que l’écran pliable est une bonne chose, ils le feront.

Elbutcher

9 novembre 2018 à 09:01

Y'a de l'idée c'est évident.
Et surtout de l'innovation, ce qui commence sérieusement à manquer depuis quelque temps.

Sethenès

9 novembre 2018 à 11:17

Ce que j'imagine, c'est un ordinateur portable de 11 pouce par exemple.

Etape 1, on l'ouvre normalement.
Etape 2, on déplie les 2 demi-écrans et on a un portable panoramique de 19".

Evidemment, il faudrait revenir à des écrans 4:3 puisque déplié ça donnerait du 8:3 (ou 24:9).

Mais vous voyez l'idée.

Sethenès

9 novembre 2018 à 11:30

@VanZoo : pour l'écran chez Apple, je ne sais pas. Honnêtement, je n'ai pas une vue exacte de ce qu'Apple "fabrique" elle-même.

Mais

1) si Apple a pu "développer" ses propres puces ARM, c'est parce que le design est ouvert et qu'à chaque puce gravée, on paie une licence. Les premières puces étaient très standard et depuis, ils se sont progressivement spécialisés dans le design des puces (mais ils les font toujours graver ailleurs). Il n'existe aucun équivalent pour les écrans. Aucun "constructeur" n'a pour le moment mis sur le marché un standard ouvert et les écrans ne s'y prêtent pas vraiment. Donc, il faudrait qu'ils acquièrent des usines et tout le knowhow pour les fabriquer eux-mêmes.

2) C'est évidemment possible, mais est-ce que c'est rentable et est-ce que ça cadre dans les plans d'Apple ? Ce qui les intéresse aujourd'hui, c'est le Cloud, le contenu vidéo, l'informatique embarquée, ... le Mac : le passé, l'iPhone : bientôt le passé (d'ailleurs ils ne communiqueront même plus les chiffres de vente ... ce qui est bien la preuve qu'ils ne feront rien pour les augmenter).

Sethenès

9 novembre 2018 à 11:44

Je reviens sur le portable à écran pliable. Si Samsung veut pouvoir innover dans ce domaine, il faut que ces (et ses) écrans se vendent.

Donc, ils cherchent des débouchés pour leurs produits. Evidemment, comme ils fabriquent "aussi" des Smartphones, c'est ce marché qu'ils attaquent en premier.

Je pense qu'il faut plus le voir comme un moyen de sortir du problème de l'oeuf et de la poule et d'amorcer la commercialisation de ces nouveaux produits.

Car il ne faut pas l'oublier, ce qui fait (en partie) les nouveautés des iPhones, ce sont leurs écrans mais que manque-t-il aux iPhones actuels ? S'il n'y a plus d'innovation décisive, il n'y a plus de vente à prix fort par Apple et donc plus de commandes à prix fort d'écrans Samsung. Et sans compter que Samsung serait dans ce scénario doublement touchée : via sa division écran et via sa division Smartphone.

Donc oui, pour Samsung, ce n'est pas uniquement un moyen de faire la nique à l'iPhone, c'est leur réponse à la fin d'une époque.

Et c'est clair, les possibilités des écrans pliables (s'ils ne sont pas trop fragiles) sont énormes. Et celui qui parviendra à en vendre en premier aura un avantage décisif : profiter des très hauts tarifs pour rentabiliser sa recherche et ses usines.

T60

9 novembre 2018 à 12:44

Revenir sur du 4:3 serait une excellente nouvelle, un ratio de ce genre est vraiment excellent. D'ailleurs, le 3:2 semble se destiner à devenir le futur standard. Je sais de source interne (ibmthink sur reddit, source sûr auteur du site notebookcheck) que les ingénieurs de lenovo attendent le 3:2 de pied ferme.
C'est un format qui est tres apprécié sur les surfaces de microsofts et en Asie

VanZoo

9 novembre 2018 à 14:24

Samsung se fait plus d'argent en vendant ses écrans à Apple qu'en vendant ses propres Galaxy...

Avant de rêver à tel ou tel format, ces écrans vont coûter une fortune. Avant ça, les écrans Macs passeront peut-être à l'Oled. Ou pas...

Sethenès

9 novembre 2018 à 16:26

Samsung est pragmatique.

Indubitablement, Samsung a plagié Apple durant quelques générations de Smartphone, mais les choses ont évoluées. Samsung elle même n'est plus qu'un fabricant de Smartphone Androïd parmi d'autres.

Moi aussi, j'ai considéré qu'il était, en raison de ce pompage manifeste, totalement hors de question d'acheter un Galaxy. Il est certain que je n'en n'achèterai jamais, mais les raisons ont évolué.

Du reste, pour moi, tout ceci c'est le passé.

Or ici, justement avec ces écrans pliables, c'est l'avenir.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription