Notre test de l'iPhone XR


C'est un mois après l'iPhone XS et l'iPhone XS Max qu'Apple a commercialisé l'iPhone XR. Ce modèle présente des caractéristiques techniques très proches de l'iPhone XS, mais avec un écran LCD et quelques compromis ici et là pour faire baisser la facture. Sensiblement moins cher que l'iPhone XS, l'iPhone XR reste un téléphone haut de gamme aux prestations soignées.


Test iPhone XR

Prise en main


L'iPhone XR, avec son écran de 6,1", présente des dimensions qui se situent entre l'iPhone XS (5,8") et l'iPhone XS Max (6,5"). Pour qui s'est habitué à l'iPhone X, les dimensions surprennent à la première prise en main : le téléphone est grand, lourd, épais, presque pataud. Avec 194 g sur la balance, il est en effet sensiblement plus lourd que l'iPhone XS (177 g), qui n'est pourtant pas connu pour sa légèreté (un iPhone 7 pèse par exemple 138 g seulement). Il est également plus épais que l'iPhone XS (8,3 mm contre 7,7 mm). Les bordures autour de la dalle, nettement plus larges que sur l'iPhone XS, accentuent cet effet.


Bordures iPhone XR

iPhone XS à gauche, iPhone XR à droite



L'utilisation de l'aluminium pour le châssis (les modèles X, XS, et XS Max sont en acier inoxydable) donne un aspect plus mat plutôt inattendu, le téléphone étant autrement recouvert d'un verre très brillant. En dehors peut-être d'un toucher très légèrement moins lisse, cette considération est purement esthétique. Notez, puisque nous parlons d'esthétique, que le connecteur Lightning n'est pas aligné en hauteur sur le bas du châssis ; ce petit détail est sans doute dû à l'épaisseur accrue de la dalle LCD.


Test iPhone XR

L'iPhone XR se laisse difficilement manipuler à une seule main. C'était déjà le cas pour beaucoup d'utilisateurs avec l'iPhone X, mais l'iPhone XR va encore plus loin. De nombreuses applications placent des éléments d'interface importants en haut à droite de l'écran (le bouton "Rafraîchir" sur Safari, le bouton "Nouveau message" sur Messages, etc.), et cette zone est très difficilement accessible à une seule main, surtout si le téléphone est tenu en main sur sa partie basse afin de pouvoir utiliser le clavier confortablement. Ce n'est pas un défaut à proprement parler, simplement un parti pris, mais il faut bien en être conscient au moment de choisir l'iPhone XR. En revanche, on peut tout à fait reprocher à Apple l'absence de modèle plus petit...


iPhone XR taille

L'écran LCD


La dalle de l'iPhone XR utilise la technologie LCD, contrairement à l'iPhone XS et l'iPhone XS Max qui utilisent la technologie OLED. Là où chaque pixel d'un écran OLED est capable d'émettre sa propre lumière, un écran LCD intègre une couche de rétro-éclairage et est donc incapable d'afficher des noirs parfaits. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, la différence entre la dalle LCD de l'iPhone XR et une dalle OLED est flagrante lorsque des fonds noirs sont affichés.


Test iPhone XR OLED

iPhone XS à gauche, iPhone XR à droite — La même image est affichée



Nous avons néanmoins utilisé un exemple assez extrême (d'ailleurs assez difficile à photographier avec un éclairage classique), et le contraste de la dalle LCD reste très agréable au quotidien, avec des images vives et une très bonne fidélité des couleurs. La dalle LCD a même un avantage sur la dalle OLED : sa colorimétrie ne varie pas lorsque l'angle de vision dépasse une vingtaine de degrés (voir à ce sujet notre test de l'iPhone X). Elle a en revanche tendance à donner un effet de profondeur, de léger ombré, lorsque l'on regarde les bords de la dalle de biais (voir photo ci-dessous). Dans l'ensemble, l'absence de noirs absolus se laisse rapidement oublier et les ombrés ne sont pas visibles lorsque l'iPhone est regardé de face. La dalle LCD de l'iPhone XR est clairement inférieure à l'écran OLED de l'iPhone XS, mais pour qui n'a jamais utilisé d'écran OLED au quotidien, cette dalle ne présentera pas de grande différence de rendu avec les modèles d'iPhone aux dalles rectangulaires.


iPhone XR écran LCD ombre

iPhone XS (OLED) à gauche, iPhone XR (LCD) à droite



Il y a un autre poste sur lequel les utilisateurs d'anciens modèles d'iPhone (hors modèles Plus) ne verront aucun changement : la résolution de l'écran. Là où l'iPhone XS affiche une définition de 2 436 x 1 125 pixels sur 5,8 pouces de diagonale (soit 458 pixels par pouce), l'iPhone XR affiche une définition de 1 792 x 828 pixels sur 6,1 pouces de diagonale (soit 326 pixels par pouce, comme les iPhone 6/7/8 ou les iPhone 5/SE, par exemple). La densité de pixels de l'iPhone XR reste en dessous de nos attentes à ce niveau de prix. De nombreux utilisateurs ne verront certainement aucune différence — il faut avoir de bons yeux — mais le texte et les différents éléments graphiques sont moins nets. Ce n'est pas rédhibitoire, mais bien réel.


iPhone XR Résolution

iPhone XS à gauche, iPhone XR à droite



3D Touch


Visiblement trop complexe/coûteuse à intégrer sur un écran LCD aux coins arrondis, la technologie 3D Touch (qui permet à l'écran de détecter plusieurs niveaux de pression) n'est pas présente sur l'iPhone XR. Apple a remplacé cette dernière par un appui long, par exemple sur les raccourcis pour l'appareil photo et la torche sur l'écran verrouillé, ou sur la barre d'espace du clavier pour déclencher la fonctionnalité permettant de déplacer le curseur. Les raccourcis sur les icônes d'applications et les aperçus "peek et pop" sur Safari, ont en revanche tout simplement disparu.

Contrairement à la résolution de l'écran, qui n'avait augmenté que l'année dernière avec l'iPhone X, 3D Touch était en place depuis l'iPhone 6S en 2015. Si l'écran de 326 ppp ne devrait donc pas être vécu comme un retour en arrière pour une grande majorité des utilisateurs de l'iPhone XR, la disparition de 3D Touch pourrait en revanche être un peu plus mal vécue ; tout dépendra des usages de chacun.


Test iPhone XR Haptic Touch

Puissance et autonomie


L'iPhone XR est équipé de la même puce Apple A12 qui équipe déjà l'iPhone XS. Comme nous avons pu le voir à l'occasion de notre test de l'iPhone XS, ce processeur est d'une puissance phénoménale, fournissant des performances qui vont largement au-delà de ce que les applications disponibles aujourd'hui permettent d'exploiter. De quoi voir venir pour plusieurs années.


test iPhone XR benchmark Geekbench

Côté autonomie, l'iPhone XR nous a étonnés. La batterie de l'iPhone XR est de 2 942 mAh, contre 2 658 mAh pour l'iPhone XS et 3 174 mAh pour l'iPhone XS Max. Avec moins de pixels à gérer que les modèles OLED et une dalle de taille intermédiaire, il semble que l'iPhone XR arrive à tirer son épingle du jeu malgré la technologie LCD et son rétro-éclairage. Nous avons en effet atteint des sommets d'autonomie au quotidien, avec des soirs où notre batterie affichait une charge encore supérieure à 50%. Bien évidemment, tout dépend des usages et il est compliqué de s'avancer sur une autonomie précise ; retenez qu'il s'agit sans doute de la meilleure autonomie que vous pourrez obtenir avec un iPhone, supérieure à celle de l'iPhone XS et comparable à celle de l'iPhone XS Max. Apple promet par exemple 1h30 d'autonomie de plus qu'avec un iPhone 8 Plus, et nos tests empiriques montrent que c'est à peu près vrai.


Test iPhone XR batterie

Il y a en revanche beaucoup à redire au niveau de la recharge de l'iPhone XR, qui est lente. Lente. Leeeeeente. Comme l'iPhone XS et comme tous les autres modèles d'iPhone, l'iPhone XR est livré par défaut avec un chargeur de 5 W, alors qu'il est compatible avec la recharge rapide et peut accepter des chargeurs bien plus puissants. Lorsqu'il est complètement déchargé, une recharge de 30 minutes avec le chargeur par défaut permet à l'iPhone XR de remonter à 18% de batterie. En utilisant le chargeur 12 W de l'iPad (25 €), il est possible d'atteindre 33% de batterie. Et avec le chargeur USB-C 18 W de l'iPad Pro de 2018 ou le chargeur USB-C 30 W du MacBook 12" ou du MacBook Air (55 € + câble USB-C vers Lightning à 25 €), brancher l'iPhone XR pendant 30 minutes permet de remonter à 54% de batterie. La différence est considérable ! Même si les chargeurs plus puissants sont un peu plus volumineux, le gain de vitesse est tellement faramineux qu'il est vraiment dommage de rester à 5 W.


Chargeurs iPhone XR Apple

Chargeur USB-C 30W du MacBook Air 2018, chargeur USB-C 18W de l'iPad Pro 2018, chargeur USB-A 5W de l'iPhone XR



Appareil photo


L'iPhone XR est équipé du même appareil photo principal que l'iPhone XS. Il est en revanche dépourvu du second capteur, le zoom optique 2x. Pour les photos réalisées avec le capteur principal, il n'y a donc logiquement aucune différence entre l'iPhone XR et l'iPhone XS ; comme nous l'avons vu à l'occasion de notre test de l'iPhone XS, les clichés sont en très net progrès par rapport aux précédentes générations d'iPhone, avec une bien meilleure luminosité (notamment dans les conditions d'éclairage difficile) et une colorimétrie plus naturelle et équilibrée grâce au mode Smart HDR et au Neural Engine de la puce Apple A12. Si vous n'avez pas déjà testé l'iPhone XS, les photos de l'iPhone XR devraient vous surprendre par leur qualité.


Test appareil photo iPhone XS

Le bambou et le bas des feuilles est bien mieux éclairé sur l'iPhone XS/XR


Test appareil photo iPhone XS

La zone en haut à gauche de la photo est complètement "cramée" sur l'iPhone X, mais pas sur l'iPhone XS/XR



Pour qui s'est habitué à la présence du zoom optique sur un autre modèle d'iPhone, son absence frustre forcément un peu ; il faut se contenter du grand angle pour la prise de photos au quotidien. En revanche, notez bien que l'absence du zoom ne signifie pas que le mode portrait n'est pas proposé : Apple parvient à isoler les différents plans sans les données de deux capteurs différents, et applique un flou logiciel comme sur l'iPhone XS. Simplement, c'est le capteur principal qui est utilisé, alors que l'iPhone XS utilise le téléobjectif, ce qui implique des niveaux de zoom différents et une luminosité légèrement meilleure sur l'iPhone XR du fait de la plus grande ouverture du capteur principal. Le résultat n'est pas toujours parfait, mais ce n'est déjà pas le cas sur l'iPhone XS. En revanche, l'iPhone XR n'est capable d'appliquer le mode portrait que sur des visages humains, et non sur des animaux ou des objets.


Test iPhone XR mode portrait

iPhone XR à gauche, iPhone XS à droite


iPhone XR mode portrait chat

Les autres différences avec l'iPhone XS


L'iPhone XR a deux autres différences avec l'iPhone XS. La première concerne la résistance à l'eau : l'iPhone XR est certifié IP67, ce qui signifie qu'il est capable de résister à une immersion de 30 minutes jusqu'à 1 mètre de profondeur, alors que l'iPhone XS est certifié IP68, ce qui lui permet de résister à des immersions atteignant 2 mètres de profondeur. Concrètement, cela ne change pas grand chose au quotidien : les anciens modèles d'iPhone étaient déjà capables de supporter un séjour au fond de la piscine, quelle que soit sa profondeur, et le démontage d'iFixit n'a d'ailleurs pas montré de différence particulière au niveau des joints utilisés...




La seconde différence concerne la connexion cellulaire. Alors que l'iPhone XS est équipé d'un modem LTE Gigabit, l'iPhone XR intègre un modem plus classique. Comme l'ont montré les mesures de PCMag, l'iPhone XS est naturellement capable de fournir des débits bien plus importants que l'iPhone XR. Il s'en sort également mieux lorsque le réseau est faible. Dans les faits, ils faut que les antennes des différents opérateurs soient capables de gérer une telle vitesse, et c'est très rarement le cas en France. Dans le cadre de notre test, réalisé à Lyon, les antennes d'Orange et de SFR ne nous ont pas permis de constater de flagrantes différences de débits entre l'iPhone XR et l'iPhone XS.


Test iPhone XR 4G LTE

Graphique par PCMag



Conclusion : pour 300 € de moins...


Vendu à partir de 859 € sur l'Apple Store alors que l'iPhone XS d'entrée de gamme coûte pas moins de 1 159 €, l'iPhone XR est forcément un peu moins bon sur certains postes. Certaines caractéristiques sont toutefois strictement identiques à celles des modèles OLED, et l'iPhone XR reste un téléphone haut de gamme taillé pour plusieurs années d'utilisation. Choisir entre l'iPhone XS et l'iPhone XR revient en très grande part à se demander s'il vaut vraiment le coup de dépenser 300 € de plus pour pouvoir bénéficier de l'écran OLED. L'écart en terme de qualité est notable, mais il se paie cher.


Test iPhone XR

L'iPhone XR a pu être présenté comme une version à bas coût de l'iPhone XS, et c'est tout à fait vrai, Apple ayant repris la plupart de ses composants et fait quelques compromis là où c'était possible. Il ne s'agit en revanche pas d'un téléphone low cost, loin de là. Avec une tarification élevée mais bien plus raisonnable que celle de l'iPhone XS, nous prédisons à cet iPhone XR une belle carrière.

iPhone XR sur Apple.com
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (20)

matt

12 novembre 2018 à 19:31

Un très bon téléphone finalement !!

fabien77880

12 novembre 2018 à 20:52

Super test. Merci.
Nous venons de le prendre et nous sommes super satisfait 🙂☺️
Bien vu sylvain cet effet de profondeur dans les angles une fois couché ...

Macintosh

12 novembre 2018 à 22:04

Très bon test.

"Choisir entre l'iPhone XS et l'iPhone XR revient en très grande part à se demander s'il vaut vraiment le coup de dépenser 300 € de plus pour un pouvoir bénéficier d'un écran OLED. L'écart en terme de qualité est notable, mais il se paie cher "

Oui c'est vrai que ça fait très cher l'écran mais malgré tout je trouve cela très pingre de la part d'Apple de maintenir une densité de pixel aussi faiblarde (326 ppp) en 2018 pour le Xr surtout que les 8 max, 7 max et 6 Max ont eux une densité de 400 ppp, Apple aurait pu se baser sur ces modèles pour l'écran !

Finalement le vrai dilemme ne serait-il pas de choisir entre un Xr et un X vendu au même prix ?

wKns

12 novembre 2018 à 22:13

Dommage que le téléphone soit si grand. Dans un chassi d’iphone 8 il aurait été parfait.

fabien77880

13 novembre 2018 à 08:38

Faut habituer les gens aux grandes tailles pour vendre des Xs Max 😀
La densité de pixel est top franchement. 326ppp c’est largement suffisant. Alors oui quand on zoom ou qu’on regarde son écran a - de 20cm...oui on voit une légère différence avec le Xs mais bon, trop peu interêt (sauf VR)
Et c’est bien supérieur aux iPad et encore plus à la famille des MacBook.
Bref je préfère ça avec une autonomie gonflé que du 500ppp.
Par contre l’écran oled est mieux mais vaut clairement pas 300 ou 400€ en plus

Sylvain

13 novembre 2018 à 08:51

@fabien77880 : ça dépend vraiment des gens. J'ai une bonne vue et je vois la différence sans problème et sans m'approcher, retourner aux 326ppp du XR après un an de X m'a fait bizarre. Ça reste bon, mais c'est clairement moins bon.

Et oui, je trouve en comparaison les écrans Retina des MacBook assez dépassés. C'est même dingue : le MacBook Pro 15,4" affiche désormais une définition à l'échelle par défaut de 1 680 x 1 050, alors que l'écran est un 2 880 x 1 800. C'est même pas un vrai @2x.

(on est bien d'accord qu'on est en train de comparer des grands crus alors que le MacBook Air d'entrée de gamme, aka la villageoise, est toujours en vente)

Stef38

13 novembre 2018 à 08:56

Merci pour le test!

Vianne

13 novembre 2018 à 11:30

@Sylvain Mais si on monte plus haut l'interface va être toute petite perso je suis en 1920x1200 sur mon MacBook Pro 15". J'adore car j'ai plein d'espace pour travailler et on profite vraiment de la haute résolution mais si on monte plus haut c'est vraiment tout petit petit. Ce qu'il faudrait c'est que macOS fasse comme windows. Sur mon fixe j'ai la résolution 4K mais j'ai grossis l'interface de 50% (recommandé) (dans les paramètres je suis a 150% du coup)

Sylvain

13 novembre 2018 à 11:33

@Vianne : pas compris ton message, la résolution et l'interface sont justement indépendantes sur macOS, augmenter la résolution n'aurait aucune influence sur la taille de l'interface, juste sur la qualité de l'image.

fabien77880

13 novembre 2018 à 11:40

@Sylvain
Autant la résolution de l'iPhone me fait pas bondir mais par contre, la résolution Rétina du MBP 15 est tout juste inadmissible après tant d'années sans évolution...
Alors oui, ça permet à Apple de vendre des écrans 4K et 5K et de garder l'autonomie (pas franchement folle) au niveau mais quelle frustration sur 15" de pas avoir du super Retina...

Pour la résolution du Xs, le rendu est pas aussi favorisé par ce contraste infini qui rajoute un peu plus cette sensation ? des écriteaux du coup plus profond ?

Sylvain

13 novembre 2018 à 11:44

@fabien77880 : sur du texte je pense pas tellement, après c'est sûr que c'est un tout et qu'il est difficile de faire abstraction, l'écran du X/XS est dingue et on n'a pas envie de revenir en arrière.

corto maltese

13 novembre 2018 à 11:49

Coucou ! Merci pour ce test C'est moins l'écran, que la taille qui me gêne. J'ai un iPhone 7, je vais le garder encore un petit peu

Adavo

13 novembre 2018 à 12:28

Merci pour ce test Sylvain cependant après avoir vu cet iPhone en boutique j’ai vraiment trouvé les bordures disgracieuses. Je préfère largement l’ancien design FAT que cette volonté de faire du sans bord avec une bordure de 30cm...

fabien77880

13 novembre 2018 à 12:54

Sylvain, est-ce que le fait d’avoir utilisé le 6.1’ pendant le test n’était pas mieux en terme de confort (taille d’écran et pas de résolution ) que le 5,8 avec en plus le format paysage comme le Max ?
Ce n’est pas pour toi le bon compromis entre le niveau de la taille de l’appareil et la taille d’écran (même si cela reste aléatoire selon chacun) ?
Tu as choisi lequel pour le coup pour ton quotidien ?
Comme je viens d’un 7, j’ai vraiment hésité entre Xs et Xr mais la batterie et le rapport qualité prix (et pas juste le prix) ont fait pencher la balance.

Vianne

13 novembre 2018 à 14:12

@Sylvain Ce que je voulais dire c'est que macOS ne dissocie pas la résolution à l'écran et l'échelle d'interface.

wKns

13 novembre 2018 à 15:38

@Vianne la résolution d'écran c'est la résolution de l'écran. Quand tu l'as change tu bines simplement les pixels. MacOs à un paramètre pour régler l'échelle depuis bien avant windows et gère beaucoup mieux les haut dpi (je sais de quoi je parle j'ai un MBP 13 pouces rétina et un Dell 4k 15 pouces).

Sylvain

13 novembre 2018 à 16:57

@fabien77880 : pas spécialement, la grande taille me dérangeait plus qu'autre chose. Le XS me correspond bien en terme de dimensions, et je n'exploite que rarement le mode paysage.

Vianne

13 novembre 2018 à 17:13

@wKns oui oui ça je sais je voulais jute vulgariser le propos. Oui tu as raison Windows gère carrément mieux comme tu le dit et comme je l'ai dit plus haut.

Il est impossible de voir quelque chose en foutant 3840x2160 sur macOS obligé de réduire d'où mon propos.

pehache

13 novembre 2018 à 21:04

@Vianne : dans Windows on règle l'échelle, dans macOS on règle la "surface d'affichage", mais ça revient au même.

Fabfirst

14 novembre 2018 à 00:57

A moindre coût plutôt qu’à bas coût... non?

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription