Notre test du MacBook Air de 2018


Apple a enfin mis à jour son vénérable MacBook Air ! La génération de 2018 n'a pas grand chose à voir avec les précédents modèles, mais elle reprend de nombreux éléments que nous connaissons déjà avec le petit MacBook 12" et avec les MacBook Pro depuis 2016. Le MacBook Air de 2018 se rapproche toutefois bien plus du petit MacBook que du MacBook Pro.


Test MacBook Air 2018

Prise en main du nouveau design


On prend un MacBook 12" et un MacBook Pro 13,3", on mélange bien... Avec une largeur de 30,41 cm et une profondeur de 21,24 cm (contre 32,5 cm par 22,7 cm pour l'ancien MacBook Air), le MacBook Air de 2018 reprend les dimensions du MacBook Pro 13,3" sans Touch Bar au millimètre près, mais avec un design biseauté qui lui permet de gagner en poids : il pèse 1,25 kg, contre 1,37 kg pour le MacBook Pro et 1,35 kg pour l'ancien MacBook Air. Par rapport à l'ancienne génération de MacBook Air, ce sont plus les dimensions réduites que le gain de poids qui marquent au premier abord : le MacBook Air de 2018 est très sensiblement plus compact que son prédécesseur, notamment grâce aux marges réduites autour de l'écran, mais la différence de poids de 100 grammes reste modeste.


Comparaison MacBook Air 2018 2017

Malgré les grands progrès réalisés en terme de compacité, le MacBook Air de 2018 ne peut néanmoins pas rivaliser avec le MacBook 12" en terme de portabilité. Le plus petit Mac portable d'Apple ne pèse en effet que 920 grammes, contre 1,25 kg pour le MacBook Air, et il présente des dimensions de 28,05 cm par 19,65 cm contre 30,41 cm par 21,24 cm pour le MacBook Air. Ce n'est pas le jour et la nuit, mais cela peut tout de même faire la différence pour les utilisations les plus nomades.


Comparaison MacBook Air 2018 MacBook 12

En bref, le MacBook Air de 2018 fait le lien entre la petitesse du MacBook 12" et le plus grand confort du MacBook Pro 13,3", notamment en ce qui concerne la taille d'écran. Extérieurement, tout cela est en tout cas sans grande surprise. Si vous avez déjà eu l'occasion de tester le MacBook 12" ou un MacBook Pro 13,3" de 2016 ou plus récent, ce MacBook Air de 2018 vous semblera tout de suite très familier.


Comparaison MacBook Air 2018 MacBook 12

Écran Retina


Le nouveau MacBook Air est équipé d'une dalle d'une diagonale de 13,3", comme son prédécesseur, mais le nouvel écran utilisé par Apple n'a rien à voir avec celui du MacBook Air classique. Il fait appel à la technologie IPS et non TN, ce qui lui permet notamment d'afficher de bien meilleurs angles de vision. Et surtout, il est d'une résolution largement supérieure ! Le MacBook Air passe enfin au Retina, avec 2 560 x 1 600 pixels (227 pixels par pouce) contre 1 440 x 900 pixels (128 pixels par pouce) auparavant. La différence de qualité est gigantesque.


MacBook Air 2018 Resolution

MacBook Air de 2018



L'écran Retina permet au nouveau MacBook Air d'afficher des images et du texte de manière bien plus nette. C'était une évolution attendue de longue date ; Apple utilise en effet des écrans Retina dans sa gamme d'ordinateurs depuis 2012. Le changement n'en est pas moins spectaculaire pour qui n'a pas encore eu l'occasion d'utiliser une dalle d'aussi haute résolution au quotidien. C'est une nouveauté qui n'a plus rien d'impressionnant aujourd'hui d'un point de vue technique, mais qui est de grande importance pour le MacBook Air.


MacBook Air classique Resolution

MacBook Air de 2017



L'écran Retina du MacBook Air de 2018 n'est pas exactement comme celui du MacBook Pro : il respecte une gamme de couleurs standard (et non DCI-P3), et dispose d'une luminosité maximale nettement inférieure à celle du MacBook Pro (300 contre 500 nits). Il reste néanmoins très confortable au quotidien. Notez que la résolution accrue permet d'afficher une définition logicielle de 1 680 x 1 050 pixels, alors que l'ancien MacBook Air plafonne à sa définition matérielle de 1 440 x 900 pixels ; l'affichage est dans ce cas plus petit, mais la finesse des graphismes permet tout de même de travailler avec un certain confort.


MacBook Air 2018 définition

Clavier, Touch ID et trackpad


Le MacBook Air de 2018 adopte sans surprise le controversé clavier papillon qu'Apple utilise depuis le MacBook Pro 2016. Les touches sont bien plus fines, plus larges, et offrent une frappe beaucoup plus sèche. Ce changement nécessite plusieurs heures (voire plusieurs jours) d'adaptation, c'est inévitable. Certains apprécieront, d'autres beaucoup moins ; ce clavier ne fait pas l'unanimité sur le MacBook Pro, et il devrait donc en être de même sur le MacBook Air. Notez qu'il s'agit du clavier papillon de troisième génération, qui comprend une membrane de protection censée empêcher l'incrustation de poussière sous les touches (tous les problèmes n'auraient pas totalement disparu, mais ce clavier serait tout de même bien plus fiable que ces prédécesseurs).


MacBook Air 2018 clavier

La très bonne nouvelle de la transposition de ce clavier sur le MacBook Air, c'est l'intégration du capteur d'empreintes Touch ID à la place du bouton d'allumage en haut à droite du clavier. Cette intégration se fait sans la présence de la Touch Bar, ce petit écran tactile tout en largeur qui remplace les touches de fonction sur certains modèles de MacBook Pro. Pour beaucoup d'utilisateurs, cela sera le meilleur des deux mondes : la fiabilité et la rapidité de Touch ID, qui permet de s'identifier en une fraction de seconde, sans le surcoût de la Touch Bar et la suppression de touches physiques parfois bien utiles.


MacBook Air 2018 Touch ID

Du côté du trackpad, les évolutions sont également... de taille. Le trackpad du MacBook Air de 2018 est en effet sensiblement plus grand que celui de son prédécesseur, ce qui est très agréable au quotidien (même si cela peut parfois impliquer quelques mouvements involontaires, le temps de s'y habituer). Il adopte également la technologie Force Touch, qui permet de détecter plusieurs niveaux de pression, de simuler une sensation de clic grâce à une petite vibration (le trackpad est en réalité totalement immobile), et surtout de pouvoir cliquer tout en haut du trackpad, ce qui n'était pas possible avec un trackpad mécanique. C'est une excellente évolution.


MacBook Air 2018 trackpad

MacBook Air de 2018 à gauche — MacBook Air de 2017 à droite



Connectique


Deux connecteurs Thunderbolt 3 (USB-C), une prise jack, et c'est tout. Le MacBook Air abandonne le très pratique port d’alimentation MagSafe, les deux ports USB classiques, et le lecteur de carte SD. Il est possible de voir cette évolution de manière négative, mais également de manière positive : il n'y a pas plus puissant, plus versatile et plus standard que le Thunderbolt 3, qui va plus loin que la norme USB-C tout en utilisant le même petit connecteur réversible. Bien sûr, cette évolution implique de jongler avec des adaptateurs pour pouvoir continuer à utiliser ses différents périphériques aux anciens formats, mais cela permet d'être paré pour l'avenir ; le MacBook Air de 2018 est par exemple capable de gérer un écran 5K ou un eGPU. Notez qu'Apple n'a pas fait l'erreur, comme sur le MacBook 12", de se limiter à un port unique. Il est donc possible de connecter un périphérique sans avoir à débrancher l'ordinateur...


MacBook Air 2018 connectique

Haut-parleurs


Apple promet un volume 25% plus important que la génération précédente, deux fois plus de basses et un son stéréo plus large. La différence est effectivement frappante : le son du MacBook Air de 2018 est bien plus puissant, propre et riche que celui de son prédécesseur. Pour une utilisation prolongée, il reste fortement conseillé d'investir dans une petite paire d'enceintes ; les haut-parleurs du MacBook Air restent des modules d'appoint. Les progrès réalisés par cette nouvelle génération de MacBook Air n'en sont pas moins impressionnants, rappelant ce qui a été fait sur le MacBook Pro il y a deux ans.


MacBook Air 2018 enceintes

Webcam


« Grâce à la caméra FaceTime haute définition, vous apparaissez toujours de façon claire et nette, que vous ayez un seul interlocuteur ou plusieurs. », promet Apple sur son site web. Oui... mais non. La webcam du MacBook Air de 2018 est tout simplement catastrophique dès que l'éclairage est un peu trop faible. Apple s'est même offert le luxe de faire moins bien que l'ancien MacBook Air dans ce domaine. Ce qui n'était pas facile. La caméra du MacBook Air de 2018 a une tendance à afficher une image plus chaleureuse, mais fortement bruitée en faible luminosité.


Test MacBook Air 2018 webcam

MacBook Air de 2017 à gauche — MacBook Air de 2018 à droite (cliquez pour agrandir)



Performances


Apple ne s'est pas attardée sur les performances du MacBook Air de 2018 à l'occasion de sa présentation, se contenant de préciser qu'il embarquait un processeur Intel Core i5 bicoeur de huitième génération. Comme nous avons eu l'occasion de le voir, il ne s'agit pas d'une puce similaire à celle de l'ancien MacBook Air. Les anciens modèles intégraient en effet une puce d'une enveloppe thermique de 15 W ; les nouveaux plafonnent à 7 W, ce qui correspond à peu de choses près à ce qui est utilisé sur le MacBook 12 pouces (5 W). Il s'agit donc d'un processeur plus léger, qui est parfait pour préserver l'autonomie mais qui n'est pas pensé pour apporter une puissance importante. Notez qu'Apple a pris la peine de mettre en place un ventilateur, absent du MacBook 12 pouces, afin de mieux refroidir le processeur en cas de tâche soutenue prolongée.

Les résultats du MacBook Air de 2018 sur Geekbench sont plutôt séduisants : le MacBook Air de 2018 affiche des scores un peu plus importants que l'ancien modèle (4 298 en monocoeur et 7 865 en multicoeurs contre 3 553 en monocoeur et 6 505 en multicoeurs). Le test de Cinebench suggère en revanche qu'il y a peut être anguille sous roche : si le test OpenGL nous montre que les graphismes sont en léger progrès, le test du CPU nous montre en effet des performances brutes en léger retrait...


MacBook Air 2018 Geekbench

MacBook Air de 2018 à gauche — MacBook Air de 2017 à droite


MacBook Air 2018 Cinebench

MacBook Air de 2018 à gauche — MacBook Air de 2017 à droite



Les tests de performance brute ont leurs limites, et tout particulièrement lorsqu'il s'agit de tester des ordinateurs portables qui ont tendance à chauffer plus vite que les ordinateurs de bureau. Les processeurs d'Intel sont dotés d'un mode Turbo, qui leur permet de fournir une puissance plus importante que leur fréquence nominale tant que la chaleur du processeur reste acceptable. Lorsque la puce chauffe trop, elle retrouve une puissance stable bien moins importante. C'est ce que nous avons voulu tester avec le logiciel Handbrake et la conversion d'un fichier vidéo (2:35, x264 1080p vers x265). Nous avons réalisé ce test une première fois, puis une seconde sans laisser le temps à l'ordinateur de refroidir.


Test MacBook Air 2018 Handbrake

Notre première série de mesures a permis d'obtenir des chiffres parfaitement cohérents avec les résultats de Geekbench : le MacBook Air de 2018 a légèrement battu l'ancien modèle, avec un temps de 14:12 contre 14:35. La seconde série donne en revanche des résultats très décevants : le MacBook Air de 2018 a terminé sa tâche en 17:58, contre 14:42 pour l'ancien modèle. En clair, le MacBook Air de 2018 peut fournir des petites pointes de puissance, mais il est incapable de les soutenir dans la durée contrairement à l'ancien modèle. Par curiosité, nous avons réalisé le même test avec un MacBook 12 pouces de 2017 : la première conversion a été complétée en 16:48, et la seconde en 18:05, ce qui est extrêmement proche du second résultat du MacBook Air de 2018. C'est à se demander à quoi sert le ventilateur.


Attention, le MacBook 12 pouces et le MacBook Air de 2018 ne tiennent pas ces résultats dans la durée



Touchons également un petit mot des performances du SSD de ce MacBook Air de 2018 : elles sont exceptionnelles. La mémoire flash du nouveau MacBook Air est capable de dépasser 3 Go/s en lecture et 1 Go/s en écriture. C'est bien mieux que l'ancien modèle, et c'est très largement suffisant (voire démesuré) pour toutes les tâches de la vie quotidienne. Certains argueront qu'il eût été préférable d'augmenter la capacité plutôt que la vitesse... et il sera difficile de les contredire.


MacBook Air 2018 performances SSD

MacBook Air de 2018 à gauche — MacBook Air de 2017 à droite (cliquez pour agrandir)



Autonomie


Avec une batterie de 50,3 Wh, contre 54 Wh pour l’ancien modèle, le MacBook Air de 2018 doit gérer bien plus de pixels mais un processeur moins gourmand. Apple promet ainsi une autonomie très similaire entre les deux générations (jusqu’à 12 heures de navigation web sans fil), mais tout dépend de la tâche effectuée. Si le modèle de 2018 s'en sort mieux pour des tâches sollicitant lourdement le processeur, il fait un peu moins bien que son prédécesseur avec une utilisation plus légère. Globalement, le MacBook Air de 2018 est capable d'offrir une autonomie de 7h à 9h avec un usage normal à luminosité maximale ; il faut drastiquement baisser la luminosité de la dalle pour atteindre les 12 heures avancées par Apple.


MacBook Air 2018 autonomie

Conclusion


S'il est sans grande surprise au niveau technique, le MacBook Air de 2018 est une excellente machine qui gomme les principaux défauts de son prédécesseur et qui adopte les derniers standards, notamment en terme de résolution, de connectique et de design. Il n'est pas dépourvu d'imperfections, comme la luminosité d'écran un peu faiblarde et la webcam d'un autre âge, mais le bond en avant par rapport à l'ancienne génération de MacBook Air est considérable. En revanche, il faut bien comprendre que le MacBook Air de 2018 est destiné à des utilisateurs qui n'ont pas besoin de puissance. L'écart se creuse entre le MacBook Air et le MacBook Pro ; le MacBook Air de 2018 est un MacBook 13,3" qui ne porte pas son nom.

Comme nous l'avons vu récemment, la gamme d'ordinateurs portables d'Apple devient trop complexe et le maintien de toutes ces gammes si proches les unes des autres pose question. Mais pour qui souhaite un ordinateur portable confortable sans avoir de besoins particuliers en terme de performances, le MacBook Air de 2018 nous semble être l'ordinateur pommé idéal malgré sa tarification salée et son stockage de 128 Go très (trop) limité en entrée de gamme.


Test MacBook Air 2018

Le MacBook Air de 2018 est disponible à partir de 1 349 € sur l'Apple Store, et les étudiants et enseignants peuvent bénéficier d'une remise de 10% sur l'Apple Store éducation. Les différents revendeurs proposent également de régulières remises ; vous pouvez retrouver les meilleures offres dans notre rubrique Bons Plans et vous pouvez vous faire une vue d'ensemble avec notre comparateur de prix. N'hésitez pas à poser vos éventuelles questions sur nos forums !

MacBook Air sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le MacBook Air sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (39)

fabien77880

26 novembre 2018 à 21:03

Il est génial ce mac.
Endurant, beau, avec Retina mais avec 128Go de base depuis 10ans ....et malgré ça, c’est 200€ Trop cher en prix de base.
Dommage car la cible est modeste mais comme le dit si bien Sylvain pourquoi un ssd aussi performant???
La même machine avec 512Go mais avec ssd 3 fois moins rapide, il est parfait pour 1350€

Merci pour le test sylvain.

aexm

26 novembre 2018 à 21:59

merci @Sylvain

gigatoaster

27 novembre 2018 à 00:14

Je le vois bien baisser de 100€ l’année prochaine et passer à 256 Go par défaut. Je pense qu’Apple va prendre en compte le mécontentement de ses utilisateurs sur ce point.

J’avais un vieux MBA de 2011 que j’ai changé cet été. Il fonctionne toujours parfaitement à part la batterie.

Au final, je n’a Pas eu la patience d’att Son renouvellement : j’ai donc choisi un MacBook Pro 13” 2018 qui me semblait plus mature que 2017.

Donc si ça se trouve l’année prochaine on peut s’attendre à une version améliorée et si cela est faisable je préconise d’attendre la Rev. B

pehache

27 novembre 2018 à 00:17

@Fabien : je pense qu'il y a eu une Fatwa interne sur les SSD normaux : "Uniquement des SSD de course nous mettrons, car haut de gamme nos machines sont". Du coup ils en mettent même là où ça n'est pas justifié, mais c'est conforme à la Fatwa (je ne plaisante qu'à moitié).

fabien77880

27 novembre 2018 à 08:14

La stratégie est simple, mettre des ssd de compet’ pour les laisser à 128Go. le prix de l’option est justifié par la qualité des ssd via le commerce.
Donc 1 client sur 2 passera à 256 voire 512 et le restant qui prenne 128Go seront contraint de changer de machine 2 ans après car plus de place.
Autant sur la gamme pro, avoir une option avec un tel débit est justifiable, autant sur un MBA, MB12....
Pire, le ssd des MB et MBA sont clairement moins performant que les derniers MBP et pourtant les prix de l’option sont identiques.
Une fois de plus Apple raisonne 100% business avant consommateur.
Pourtant, proposer un MB et un MBA avec 256Go de base avec 700Mo/s en lecture et 300Mo/s en écriture a 1100€ pour le 1er et 1300€ Pour le 2nd. une option 512 pour 100€ de plus. Là c’est un boost dans les ventes et une durabilité des machines.

Comme pour les iPhones, le passage du 16Go a 32Go comme celui de 32Go à 64Go Apple a largement bridé les entrées de gamme en vitesse d’écriture pour réduire les coûts mais sans aucun impact sur le confort d’utilisation.

wKns

27 novembre 2018 à 08:42

Je pense aussi qu’ils font ça pour gagner de la place, les NVME ont un volume bien plus faible que les SSD classiques. Il apparaît aussi qu’ils ont des débits bien meilleurs mais le but premier c’est certainement le gain de place/poids. Perso je vie avec 128Go depuis 5 ans sur mon MPR et je suis large, ça dépend des usages de chacun. Prendre un laptop pour faire des tâches gourmandes en puissance/stockage c’est forcément pas adapté donc ça coute beaucoup plus cher. J’ai un precision 7520 avec tout au max au boulot, il coute aussi cher que ma tour et est facilement 100 fois moins puissant (en tout ca il a 100 fois moins de mémoire GPU donc dans mon cas les calculs prennent 100 fois plus longtemps, memory bottleneck ).

Nozway

27 novembre 2018 à 08:47

Très bon test merci Sylvain. Au final un peu déçu par l'autonomie notamment bien que le changement ne soit pas énorme.
Et comme toujours si bien dit par Fabien, ce qui est le gros problème c'est les 128 Go de base.

So0paman

27 novembre 2018 à 08:58

Aucun problème pour les 128Go pour moi, c'est amplement suffisant. C'est ce que j'ai actuellement et je crois ne jamais en avoir utilisé plus de 60/70 donc bon. Je pense qu'il y a beaucoup de monde qui fait une fixation sur la capacité de stockage sans vraiment en avoir l'utilité mais c'est un autre débat.

Par contre la machine est effectivement trop chère, sinon c'est une belle bête.

Merci pour le test

Vianne

27 novembre 2018 à 09:15

En fait tout dépend du type de fichier que tu manipules au quotidien, si c'est de la bureautique 128 go suffit et on tu mets des photos sur un dd externe. Par contre quand tu manipules de la photo en raw 256 go commence à être nécessaire (car il faut penser aux softwares qui prennent de la place aussi) et la vidéo 256 (si court métrage) et 512 go mini si on part sur du long métrage.

Fromgardens

27 novembre 2018 à 09:19

C'est plus du tout justifié le Samsung SSD 970 EVO NVMe en M.2 qui a des performance a peu près comparables coûte moins de 100 € prix grand public pour 250 Go…

Nozway

27 novembre 2018 à 10:02

Tant mieux pour toi So0paman. Mais non il y a beaucoup de monde pour qui les 128 sont très juste. Pour ma part il me reste 10 Go de libre depuis 6 mois facile, c'est assez chiant.
Et j'estime qu'en 2018 avoir 256 Go de base pour une bécane de ce prix est tout sauf une hérésie, que ça te soit utile ou non.

Klaffh

27 novembre 2018 à 10:20

Merci pour ton test que je suis en train de lire.
En train, car j'ai vu une coquille.

Dans le texte au dessus de l'image du geekbench, tu rappelles les chiffres des performances.
Pour le Air18, il y a écrit 6 mille à la place de 7 comme vu sur la photo.

cdt.

Sylvain

27 novembre 2018 à 10:28

Bien vu, c'est corrigé, merci !

So0paman

27 novembre 2018 à 10:41

@Vianne : Justement je suis photographe de métier donc des Raw j'en manipule. Je fais pas mal de montage vidéo également. Tous mes logiciels regroupés ça doit me prendre 15 ou 20Go d'espace disque max.

Et pour le reste, fichiers de travail, Rush vidéo, Raw... c'est sur un SSD externe pour bosser et Backup + stockage sur un NAS. J'utilise pas mal le Cloud aussi, bref des solutions sécurisées.

D'ailleurs ça ne me viendrai même pas à l'esprit de stocker mes fichiers de travail en local sur mon Mac, qui peut potentiellement te lâcher à tout moment. Quasiment tous mes confrères travaillent de la même façon.

Et comme tu le dis toi même, pour la bureautique/usage courant 128Go c'est amplement suffisant également donc une grosse partie des acheteurs de ce type de machine je pense (particuliers, étudiants...)

A mon sens la capacité de stockage c'est comme une maison ou un garage : Plus t'as de place, plus tu stockes des trucs pas forcément utiles J'en fait pas une généralité mais c'est ce que j'ai souvent constaté dans mon entourage.

Attention je dis pas que passer à 256 Go pour le même prix ne me conviendrait pas. Juste qu'entre choisir entre une machine de 128 Go de stockage à un prix, et une autre de 256Go plus chère je prendrais le modèle de 128Go car ça suffit largement.

Donc non je ne trouve pas que proposer 128Go de stockage est une "hérésie", ça convient à beaucoup de monde et si ça permet de proposer les prix les plus bas (relatif aux tarifs élevés d'Apple), alors ça a du sens.

Nozway

27 novembre 2018 à 10:54

En fait t'es en train de faire ton cas une généralité.
Très bien tu utilises le Cloud, qui pour toi est une solution sécurisée, mais peut être que d'autres ne pensent pas forcément comme toi..
Tu as 15/20 Go de logiciel, très bien, mais peut être que pour d'autre (et même des étudiants !) ont besoin de beaucoup plus de logiciels..


Sans parler de mon cas d'utilisation car on en à rien à foutre, mais bien sûr que si c'est une hérésie en 2018 de proposer seulement 128 Go. Tu as vu le cours du prix des SSD ? Et tu as vu le prix d'un MBA ? Et tu as vu le prix de l'option pour augmenter la capacité ? Tout ceci est incohérent.
Et je ne parle même pas de la taille des fichiers qui est de plus en plus grande, du volume de données qui transitent..
Fin bref je pense que tu te trompes de débat. Là n'est pas de dire que tel ou tel personne a réellement besoin de 128 ou plus de manière utile, moi ce que je cherche à dire c'est qu'au vue de la concurrence et au vu de l'utilisation des données, proposer 128 Go de base pour une machine de ce prix est clairement tout sauf cohérent.
Enfin, avancer "ça convient à beaucoup de monde" c'est ta conclusion.. Il faudrait étayer ton propos avec des chiffres/statistiques/sondages à l'appuie pour l'entendre..

fabien77880

27 novembre 2018 à 10:57

@So0paman et wKns
Je suis bien d'accord avec vous 2 mais en étant large avec un 128Go super performant (qui sert à pas grand chose au final sauf de gagner quelques micro-secondes en réactivité) vous le seriez d'autant plus avec un 256Go un peu moins performant et la durée de la bécane serait alors encore plus longue (et peut être avec moins de contraintes au quotidien)....
...QUE DU BENEF

Bref, sur la gamme MB et MBA il faut pour moi des SSD qui correspondent à la réalité des utilisations de ce genre de bécane avec le meilleur rapport qualité/perf/prix. Si on cherche de la perf et une quelconque exigence, on monte sur le MBP.

Le MBA 2018 256Go est à 1600€ et le MBP 256Go à 2000€...si on enlève la TB qui coute 300€ (et qui sert pas a grand chose non plus) tu as 100€ de différence pour une machine bien plus performante, un bien meilleur écran, un SDD plus rapide, une webcam plus qualitative, des enceintes plus aboutit....DONC BIEN PLUS ATTRACTIF au niveau du rapport qualité prix.

Le MBA est un produit à marge (bien plus que le MBP) et rien que l'option pour passer de 128Go à 256Go est facturée deux fois plus cher que la norme Apple (une norme qui est également 2 fois plus cher que la normale).

La politique Apple est classique: soit je prends un MBA 128Go 1er prix et si je veux un 256Go et béh je dois hésiter avec un un MBP et au final je prends un MBP donc je mets 2000€ (1690€ sur refurb)

pehache

27 novembre 2018 à 11:08

@wKns : le facteur de forme n'a rien à voir avec la vitesse du SSD. Il existe des SSD au format M2 avec des performances plus faible et moins chers :
https://www.ldlc.com/fiche/PB00248571.html

wKns

27 novembre 2018 à 11:20

Je ne savais pas, my bad!

Sten

27 novembre 2018 à 11:25

Le MBP sur le Refurb est un MBA Retina killer :
MBA Retina i5 1,6Ghz 128Go neuf = 1349€
MBP i5 2,3Ghz 128Go Refurb = 1269€

Sylvain

27 novembre 2018 à 11:31

@Sten : ce raisonnement ne marchera qu'un temps, le MacBook Air Retina finira par faire son apparition, logiquement à 1 149 €.

So0paman

27 novembre 2018 à 11:47

@Nozway : Encore une fois tu sembles ne pas vouloir comprendre ce que je tente d'expliquer.

Bien sur qu'il y a des personnes qui ont besoin de 256Go de mémoire en interne, même 512Go ou plus. J'ai jamais dit que ça ne servait à personne et qu'absolument tout le monde devrait se contenter de 128Go.

J'explique juste qu'il y des personnes dont je fais parti, pour qui 128Go suffit amplement, ce que ça n'est pas forcément synonyme d'utilisation légère/bureautique vu que mon MBP est ma machine de travail (et qu'étant dans ce milieu je peux t'assurer que beaucoup de photographe/vidéastes travaillent de la même façon, je ne suis pas un cas isolé).

A partir du moment ou il y a une clientèle pour ça, non ça n'est pas une hérésie de proposer des machines avec 128Go de stockage, c'est tout. J'ai pas envie de payer plus cher pour 256Go vu que ça ne me servirait à rien. Et pour ceux qui en ont besoin, ils prennent la version 256Go c'est pas plus compliqué que ça.

Après comme dit fabien77880 (d'accord avec toi) oui Apple pourrait proposer des SSD moins performants et remplacer le 128Go par le 256 sans augmentation de tarif, mais ça c'est leur politique on y peut rien. Et même dans ce cas là, je préférerai qu'ils en profitent pour proposer du 128Go moins performant également et baisser les tarifs.

Et tout ça c'est totalement indépendant de la politique tarifaire d'Apple, qui est élevée ça maintenant tout le monde le sait. Demain si je veux acheter un Dell XPS (par exemple), qui est proposé uniquement à partir de 256Go de stockage je prendrai ce modèle. Mais si ils sortent un modèle de 128Go moins cher je prendrai plutôt ce dernier. C'est pareil pour Apple.

Et pour ceux qui trouvent ça trop cher, comme tu dis y'a des concurrents qui proposent plus pour moins cher donc libre à chacun de changer de crèmerie, on a pas les pieds et poings liés chez Apple.

Sethenès

27 novembre 2018 à 11:57

Je m'étais réjoui que le MacBook Air ne soit pas mort.

C'était vraiment "la" machine rêvée pour étudiant dans n'importe quelle branche à l'exception des scientifiques, techniques et arts numériques. Un prix raisonnable, une autonomie très importante, ...

Mais le dogmatisme d'Apple a encore sévi. Le MacBook 1 n'a pas marché, pas grave faisons le MacBook 2 et appelons-le MacBook Air.

Et comme d'hab, on laisse l'ancienne version sur le store ...

pehache

27 novembre 2018 à 12:04

@SoOpaman : avec ton raisonnement pourquoi ne pas proposer aussi une version avec 64Go de SSD ? Je suis sûr que ça suffirait à certains. Ou une version avec 4Go de RAM pour ceux qui ne font que consulter leurs mails ? Ou une version sans écran Retina, qui n'est pas indispensable ? Ou une version sans touch ID, ou sans webcam (je ne m'en sers jamais), ou avec du son mono, etc, etc... ?

Fromgardens

27 novembre 2018 à 12:28

Oui j'ai l'impression qu'on confond ici besoin et rapport qualité/prix.

VanZoo

27 novembre 2018 à 13:01

Au pro de l'informatique, quel est l'intérêt de mettre un SSD si rapide dans un produit grand public ?

Nozway

27 novembre 2018 à 13:52

@So0paman
Justement, Pehache vient de te répondre de manière ironique sur ce que je pense..
Et il a entièrement raison.

Le but de mon propos n'est pas de dire qu'il faudrait de base un 256 Go à 1600 euros, mais un 256 Go à 1300 euros, c'est tout. Et là, tu ne vas pas dire "oh non, moi j'ai besoin seulement de 128, je prend pas"..

Non mais sérieusement faut arrêter avec "moins performant". En quoi un SSD de 256 serait moins performant qu'un 128 ? Ca ne fait juste aucun sens. Encore plus, on parle d'un Macbook Air.
Et en effet comme l'a dit VanZoo, le SSD de ce MBA dernière génération est déjà très performant, et pour de la bureautique c'est amplement suffisant. Donc non, Apple pourrait très bien proposer une machine à 256 Go de base tout aussi performant pour un tarif d'entrée de gamme comme actuellement.

Et si c'était le cas, tout le monde serait content, ceux qui en ont réellement besoin, et même ceux qui n'en ont pas forcément besoin tout de suite comme toi ! Mieux vaut trop que pas assez !
Car peut être qu'à l'instant T ça te suffit, mais peut être que dans 1 an l'utilisation change...

Mthh

27 novembre 2018 à 14:01

Merci Sylvain pour ce test très clair et détaillé. Je rejoins l'avis déjà exprimé ici : il est 200 euros trop cher, plus tard avec le refurb ce sera un très bon rapport qualité/prix. Un élément qui n'est pas mentionné dans ce test mais qui pour moi a une grande importance : il me semble avoir lu ailleurs -vous me contredirez si ce n'est pas le cas- que la conception de la batterie de ce nouveau MacBook Air est différente du MacBook Pro (elle n'est pas soudée aux autres composants/au case) ce qui permet de la changer beaucoup plus facilement. C'est un très grand plus indéniable pour le consommateur et la planète.

Mthh

27 novembre 2018 à 14:04

sans mentionner le fait que le boîtier alu de ce Mac est fait à partir de chutes de ce même matériau. Rien que pour ça ça me rend ce produit plus innovant et intéressant (à supposer que ce procédé ne nécessite pas encore plus d'énergie que le précédent, auquel cas on est dans du green washing)

So0paman

27 novembre 2018 à 14:20

@pehache @Nozway :

Parce que la réponse de Pehache implique des retours en arrière technologique alors que le 128Go est d'actualité (et pas que chez Apple).

Je n'ai d'ailleurs jamais dit qu'un SSD de 256Go était moins performant qu'un 128Go (d'ailleurs il me semble que chez Apple le 256 a des débits même un peu supérieurs au 128). Je faisais juste echo à la remarque de fabien77880, qui disait que comme Apple ne veut pas rogner sur ses marges, ils pourraient mettre un SSD de 256Go moins performant (et donc moins cher) qu'un 128Go hyper rapide, sur un Macbook Air ça ne se ressentirai pas trop.

Concernant je cite : "Le but de mon propos n'est pas de dire qu'il faudrait de base un 256 Go à 1600 euros, mais un 256 Go à 1300 euros, c'est tout."

Je répondrai : Moi j'aurai bien aimé avoir une Porsche Cayenne au prix de mon 5008, mais malheureusement c'est pas moi qui décide sur les prix de vente.

Et surtout : le prix n'a finalement rien à voir là dedans. Si demain Apple décide de faire ses châssis avec de l'or dedans et commencer leurs tarif à 3000€ avec 128Go de SSD et un modèle à 3400€ avec 256Go ça ne changerai rien à notre discussion par rapport au stockage.

A la base je voulais juste intervenir sur la réaction "128Go de stockage = Hérésie". Après évidemment que si demain ils me donnent plus pour moins cher je vais pas m'en plaindre, mais ça c'est de la simple spéculation (ou rêve).

pehache

27 novembre 2018 à 14:41

SoOpaman : "Parce que la réponse de Pehache implique des retours en arrière technologique alors que le 128Go est d'actualité (et pas que chez Apple)"

C'est faux : trouve-moi un seul PC récent à plus de 1000€ et qui n'a que 128Go de stockage ?

Le seul que je vois c'est la Surface Pro, dont le modèle de base avec 128Go dépasse légèrement les 1000€ une fois qu'on a ajouté le clavier/cover. Mais d'une part on n'est pas tout fait sur le même type de produit (c'est un 2-en-1) et d'autre part MS copie malheureusement les plus mauvais côté d'Apple depuis quelques temps (conception irréparable par exemple).

Nozway

27 novembre 2018 à 15:44

Ta conclusion est malhonnête.

Ce n'est pas "128 Go = hérésie" la finalité de mes propos, c'est plutôt : "128 Go pour 1300 euros en 2018" ; c'est une hérésie.

Et on ne parle pas d'un écart entre une Peugeot et une Porsche non plus. On parle d'un décalage de 300 euros. Bien entendu à grande échelle ça représente énormément d'argent, mais le meilleur moyen de se rendre compte que c'est incohérent c'est de comparer aux autres modèles.
Et quand tu as un MBA à 1600 euros et le MBP juste pas loin, oui clairement la gamme Apple n'est pas très clair niveau tarification/ajustement au niveau des modèles.

En fait pour en terminer sur ce débat sans fin car on ne se comprendra pas, en 2014 mettre du 128 Go pour une machine à +1000 euros c'était parfaitement recevable et ça convenait à énormément de monde.
En revanche, en 2018, où le nombre de données grimpent de façon exponentiel (facile de trouver des stats là dessus), proposer seulement 128 Go sur une machine à 1300 euros, je trouve ça vraiment mesquin.

Fromgardens

27 novembre 2018 à 16:33

Je me demande si Apple ne mets pas des SSD performants dans le MBA pour faire des économies d'échelle avec le MBP. Ça leur coûte probablement moins cher que de commander des SSD moins performant juste pour le MBA.

De toute façon le débat de la performance est à peine valable, vu les tarifs pratiqués on devrait avoir 256 Go haute perf point barre.

aexm

28 novembre 2018 à 09:57

@ tous : les 128 Go tout comme bien d'autres options chez Apple,

ne sont la que pour afficher un tarif "entrée" de gamme, et pousser l'utilisateur vers le modèle supérieur …

C'est le marketing … un vrai mac (avec des caract. adaptées) coute donc bien plus cher …
alors que nous trouvons ces ordinateurs déjà hors de prix !

Le fait que la quasi totalité des composants soient soudés désormais ne permet plus d'autres choix que de passer à la caisse chez Apple …

Avant on pouvait acheter un modèle capacitaire 500 Go HDD / 4 Go et pouvait ensuite gonfler les carac. seul … c'est désormais très compliqué !

Sethenès

28 novembre 2018 à 10:02

Non, le but d'Apple, c'est (en gros) la discussion que vous avez en ce moment.

Oui c'est cher mais ... c'est un SSD blabla.

Sethenès

28 novembre 2018 à 10:02

Je répondais à FromGardens

corto maltese

28 novembre 2018 à 11:04

Merci pour ce test ! Si j'ai bien compris, le nouveau MacBook Air est proche en terme de performance du Macbook...Qu'en est-il de la qualité de l'écran, est-il légèrement supérieure au Macbook ou est-ce équivalent ? Du coup, sans prendre en considération la taille de l'écran, lequel des deux conseillez-vous ?

Fred4

28 novembre 2018 à 16:10

Merci @Sylvain. Test complet avec de belles photos qui illustrent bien ce modèle à côté de ses homologues.

Essayons de situer le nouveau Macbook Air par rapport aux alternatives de la gamme .

Préambule :
- sélection de modèles avec core i5 et 8 Go RAM sauf MBP 15’’ avec core i7 et 16 Go RAM;
- prix  France pour le modèle core i5 de base neuf avec 256 Go (+ 1 € pour plus de lisibilité);
- Mac mini noté avec un écran 4K, clavier et souri (650 € estimé mais en fait très variable).

Possibilités  Store (novembre 2018) pour un utilisateur « nomade » :
* MB Air 13’’ i5 2017 => prix 1350 €, équipement **, mobilité ****, confort **
* MB 12’’ i5 2017 => prix 1450 €, équipement **, mobilité *****, confort ***
* MB Air 13’’ i5 2018 => prix 1600 €, équipement ***, mobilité *****, confort ***
* MB Pro 13’’ i5 2017 (sans Touch Bar) => prix 1750 €, équipement ***, mobilité ****, confort ****
* Mac mini i5 2018 => prix 1900 € (1250 € + 650 €), équipement ****, mobilité *, confort *****
* MB Pro 13’’ i5 2018 (Touch Bar) => prix 2000 €, équipement ****, mobilité ****, confort ****
* MB Pro 15’’ i7 2018 (Touch Bar) => prix 2800 €, équipement *****, mobilité ***, confort *****

Commentaires :
Le critère « équipement » correspond à des composants ou des fonctions : type d’écran Retina, sRGB ou P3, True Tone, type de processeur, type de GPU, type de ports USB, fonctions de la puce T2, version du Bluetooth, …).
Le MB 12’’ et le MB Air 2018 bénéficie de 5* en mobilité car ils ont des avantages liés à l’autonomie et/ou au poids, avec des dimensions équivalentes ou inférieurs à un MB Pro, contrairement au MB Air 2017 plus encombrant et du même poids qu'un MB Pro 13''. De plus le MB 12’’ et le MB Air 2018 ont une alimentation 30 W qui permet l’utilisation d’une batterie externe plus légère pour prolonger efficacement leur autonomie.
Les notes du critère « confort » doivent être ajustées le cas échéant, notamment en fonction des usages prévus, en distinguant les usages principaux et occasionnels.
Le Mac mini a été ajouté à la liste des Macbook car il est facilement transportable et il pourrait donc être utilisé en plusieurs lieux moyennant la disponibilité d’un écran correct (ou un téléviseur ou un projecteur ou un iPad, ou …).
Enfin la pertinence d’un choix doit aussi tenir compte des besoins et des souhaits de chacun.

Appeul

29 novembre 2018 à 11:27

@Sylvain : la légende de l'image du paragraphe "Connectique" semble avoir une image d'avance !

Sylvain

29 novembre 2018 à 14:40

@Appeul : ah oui en effet, merci c'est corrigé !

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription