Des milliers d'iPhone bloqués par Free Mobile


Au début de ce mois de novembre 2018, le service technique des boutiques françaises d'Apple a reçu de nombreuses visites d'utilisateurs se plaignant que leur iPhone n'accédait plus au moindre réseau téléphonique. Après vérification, il s'est avéré qu'il ne s'agissait pas d'un souci technique, mais d'un blocage de l'IMEI des téléphones en question auprès de la GSM Association. C'est une décision radicale de Free Mobile qui est à l'origine de ce fichage, nous apprend le JDD. L'opérateur aurait bloqué pas moins de 300 000 téléphones depuis le début du mois ; il s'agirait uniquement de modèles proposés à la location et qui n'auraient pas été restitués à Free à l'issue du contrat.


iPhone location Free

Exemple de location d'iPhone chez Free en 2015



Les conditions générales du service de location de Free Mobile n'évoquent que des pénalités financières en cas de non restitution, et pas un blocage du téléphone. Il n'empêche que l'opérateur reste propriétaire du téléphone et peut donc décider de bloquer son numéro IMEI. Le problème, c'est que ce blocage est tardif et que de nombreux téléphones ont changé de main entre temps : beaucoup des modèles de téléphones concernés ont été achetés sur des sites de vente d'occasion entre particuliers, avec des acheteurs de toute bonne foi. Free se contente de parler d'un « ajustement technique », et risque bien de ne pas se faire que des amis.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (13)

matt

27 novembre 2018 à 12:19

Donc pour résumer, Free bloque les téléphones qu’ils louent à leurs clients parce que les clients n’ont pas rendu leurs téléphones ... Et le problème c’est que ces téléphones ont changé de main donc qu’ils ont été vendu ...

Mais ... à quelle moment tu te dis que tu vas vendre un truc que de base tu loues ... Ça m'échappe !!

C’est bien fait pour eux, ils restituent pas les biens qu’ils louent, et pire parfois ils les vendent !

xcluzif

27 novembre 2018 à 12:21

Donc en gros des personnes ayant loué un iPhone l'auraient mis en vente sur leboncoin ?

sudes

27 novembre 2018 à 12:28

Le contrat de location prévoit une pénalité de 200€ pour l’utilisateur ne rendant pas le téléphone à l’issue de la location. Certains ont pensé que cela leur permettait de devenir propriétaire du téléphone et l’ont donc gardé, puis revendu. Sauf que cela reste une Location Longue Durée et non une Location avec Option d’Achat.

LolYangccool

27 novembre 2018 à 13:09

@sudes : Y'a vraiment des gens assez naïf pour croire qu'en payant 200€ de pénalité tu pourrais garder un iPhone qui en couterait au bas mot 4 fois plus ?
@xclusif : C'est ça.

Sylvain

27 novembre 2018 à 13:32

@LolYangccool : sur deux ans tu as déjà payé 99+24*18 = 531, soit 731 € avec la pénalité ça paraît pas non plus totalement déconnant !

Der Kraken

27 novembre 2018 à 13:38

Au Québec, de telles mesquineries sont communément qualifiées de "plan de nègre"...

Des crapules d'envergure auraient au moins le panache de cibler le marché locatif haut de gamme :

http://www.luxury-club.fr/fr/location/voiture-luxe/Bentley/gtc

https://proprietes.lefigaro.fr/location/hotel+particulier-paris-ile+de+france-france/13868745/

Pour ce qui est de l'éthique, il s'agit certes d'un autre débat.


Cupraouf

27 novembre 2018 à 13:43

Il devrait exister une sorte de certificat de non-gage pour les téléphones d’occasion.

Navareus

27 novembre 2018 à 13:47

Il ne reste plus au « pigeon » qu’à faire recycler son iPhone bloqué

Sethenès

27 novembre 2018 à 13:54

Le droit belge est également basé sur le "code Napoléon" bien que les jurisprudences entre nos deux pays ait évolué indépendamment (pour en arriver à des situations parfois diamétralement opposées).

Cependant, à ma connaissance, dans un tel cas, le bien demeure propriété du dernier acheteur "de bonne foi" du bien. Ici, si le prix de vente a été correct, donc la manoeuvre me parait limite.

Voilà, je viens de trouver un article qui traite du recel de meuble en France. Je vous livre le dernier paragraphe : "Enfin, dans trois cas, propriétaires légitimes des meubles et brocanteurs se retrouvent dos à dos. Car, explique le juge Brault, «les meubles volés ont été revendus très rapidement à un premier receleur qui l'a à son tour cédé à un second en prenant un bénéfice. Au bout de plusieurs reventes, le meuble a fini par atteindre le prix du marché. Le dernier acheteur ne peut donc plus être soupçonné de recel, et comme le code civil privilégie le dernier propriétaire, la victime du vol n'a plus qu'à espérer tomber sur un antiquaire compréhensif qui acceptera un arrangement à l'amiable»."

Source : https://www.ladepeche.fr/article/2000/01/06/108071-des-meubles-voles-impossibles-a-restituer.html

fifou2000

27 novembre 2018 à 16:50

Ce qui est critique et pas précisé dans l article, c est que certains clients auraient achetés ces téléphones pour du neuf dans des magasins.

C’est un peu craignos.


Et la news est moyennement fraîche aussi puisque les faits datent du 31/10 ...

Fred06

28 novembre 2018 à 07:36

Bonjour ma femme il y a un an m à acheter dans une boutique de téléphone un iPhone 8+ neuf sous blyster aucun problème jusqu’à un message de mon opérateur m avertissant du blocage de mon tel
Aujourd’hui mon téléphone est bloqué par Free car c étais un téléphone de location
800€ dans le vent ???
Que dois je faire on l a dis d’aller porter plainte mais est ce que ça vaux le coup ? Vont il me rembourser ?
Merci de votre aide

pehache

28 novembre 2018 à 08:02

@Fred06 : commencer par aller réclamer dans la boutique, peut-être ? Tu as la certitude que le blocage vient de Free ? C'est Free qui t'a informé ? Si oui il faut déposer plainte contre la boutique, par principe.

Mais pourquoi un 8+ est-il bloqué, alors qu'il est sorti il y a un an ? Le contrat de location de Free c'est sur 2 ans, donc il n'aurait pas dû être bloqué avant ça (à moins que celui qui avait "loué" ait arrêté de payer, ce qui est possible).

wKns

28 novembre 2018 à 08:36

@pehache ça sent que la boutique a loué des téléphones qu’elle a immédiatement revendu (ponzi scheme style). Si elle fait ça deux mois et ferme boutique, se met en liquidation, le patron a empoché un sacré pactole.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription