Le premier modem conçu par Apple prévu pour 2021 ?


Les premiers smartphones compatibles 5G feront leur apparition dans le courant d'année 2019 grâce aux modems développés par Qualcomm. Apple, qui est en plein procès avec Qualcomm, devrait plutôt attendre la finalisation des modems 5G d'Intel. Le fondeur étant en retard, l'iPhone ne devrait pas adopter la 5G avant 2020. Cela fait plusieurs années qu'Apple a commencé à internaliser la conception de certains composants stratégiques, ce qui lui permet d'éviter ce genre de déconvenues, mais aussi de mettre au point des puces mieux adaptées à ses besoins tout en maitrisant mieux les coûts (et dans certains cas, comme pour la puissance de ses processeurs mobiles ARM, de battre la concurrence à plate couture). Il semble désormais de plus en plus évident qu'Apple s'est lancée dans la conception de ses propres modems...


Intel Modem XMM7560

Un modem 5G d'Intel



Alors que la rumeur court depuis l'année dernière, Apple a récemment tenté de débaucher les ingénieurs de Qualcomm à San Diego, a publié des offres d'emploi mentionnant spécifiquement les modems, et le site The Information affirme aujourd'hui qu'il a pu confirmer l'existence de ce projet de ses propres sources ; l'équipe serait effectivement basée à San Diego. En revanche, les travaux d'Apple sur le sujet seraient encore loin d'aboutir : nos confrères précisent que le premier modem d'Apple ne devrait pas sortir avant 2021. Voilà qui pourrait coïncider avec l'arrivée des premières puces ARM destinées au Mac. De là à faire un rapprochement entre ces deux rumeurs, il n'y a bien sûr qu'un pas !

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (14)

Sethenès

12 décembre 2018 à 20:37

Vu la qualité des "nouvelles" conceptions d'Apple (je pense aux claviers des MacBook notamment), je suggère fortement d'attendre la v2 ou la v3 avant de craquer pour un iPhone qui devrait coûter 1009 euros en 2023 dans la config de base en si on suit l'évolution actuelle des prix (+30 euros chaque année).

La droite de régression calculée depuis la sortie du 4S, jusqu'au XR a pour équation : Prix = 633 + année * 30 (avec un R2 = 0,975).

aexm

12 décembre 2018 à 21:31

C'est effectivement un enjeu important pour Apple.

Peu d'acteur sur ce domaine … si Apple souhaite créer sa puce …
c'est que ca doit leur couter cher (soit des pb, soit les couts des puces).

Pseudol

12 décembre 2018 à 21:43

Je partage votre avis Sethenes et tres intrigué par votre calcul ! Curieux de voir ce qu'il en sera en 2023


(Je trouve ça incroyable de savoir que je risque le ban pour prononcer ce genre de phrase. )

Sethenès

12 décembre 2018 à 21:54

@Pseudol : Bani de consomag pour ça ? Je ne pense pas.

Ici, le lien vers le graphique d'origine des données : https://consomac.fr/forums/topic/8735-continuer-avec-mac-ou-pas/?tab=comments#comment-118633

Pseudol

12 décembre 2018 à 22:25

Et pourtant, une dizaine de compte sont tombés.

Tres interessant, malheuresement je suis presque sûr que cela fonction aussi avec n'importe quel concurrent. C'est d'ailleurs une sorte de marque de fabrique. Par exemple avec le nexus 4 qui a popularisé la gamme google, le 1+1 aussi.
Je penserai à vos calculs en septembre prochain.

A la fois, il me semble que l'iPhone X n'a pas de soucis particulier de conception ? Pour un premier modele..

VanZoo

13 décembre 2018 à 00:09

@Sethenes, tu oublies les CPU et GPU made in Apple

aexm

13 décembre 2018 à 08:34

@Sethenes : cette croissance ne peut être infinie …
la ils viennent de toucher le plafond …

L'erreur qu'ils font est d'avoir tout décaler vers le haut de gamme …
toutes ses versions n'ont aucun sens …

l'iPhone X pourrait être à la limite le porte étendard et les modèles en dessous hériteraient un an ou deux après des technologies. Ce qui justifierait pricing dans les deux cas.

Pour moi l'iPhone SE est essentiel, mais ne connaissant pas les chiffres …
c'est difficile de faire des analyses.

Je pense de plus en plus que les actionnaires ont trop de poids sur les sorties et leur rythme … la nouveauté pour la nouveauté etc … c'était pertinent sur ce nouveau marché depuis 2007 à ~ 2016/2017 … maintenant tout se tasse, et les "petits" acteurs ont rattrapé leur retard … ils proposent des smartphone intéressants qui mangent les PdM d'Apple et Samsung dont les modes de vente sont attaquables …

clive-guilde

13 décembre 2018 à 09:49

@sethenes. Très intéressant ce fit.
Ça me pousse encore plus à renouveler mon iPhone 6 quand il sera mort avec un téléphone Android.

Sylvain

13 décembre 2018 à 10:11

Fascinant. Imaginez un gars qui fait le con en boîte, tu le préviens une fois, deux fois, trois fois... Puis bon au bout d'un moment tu le sors parce que tu as autre chose à faire que de passer ta soirée à gérer le bordel. Alors il va à sa voiture, met une perruque, et tente le rentrer à nouveau. Dix fois. À la onzième, tu repères un petit effort de déguisement et tu te dis "tiens, voyons ce que ça va donner, il va sûrement se tenir à carreau". Et là le gars va raconter à toute la boîte que blablabla le videur est méchant liberté d'expression toussssa.

Ce gars c'est T60, aka Pseudol.

Sethenès

13 décembre 2018 à 11:07

@Sylvain : je me doutais qu'il devait y avoir une bonne raison.

Sethenès

13 décembre 2018 à 11:25

@aexm :

En fait, Apple a à la fois échoué et à la fois réussi. Ils ont réussi à faire accepter l'idée aux gens qu'un Smartphone plus de 400 euros, et même beaucoup plus que 400 euros puisque d'année en année les prix ont augmenté sans cesse. Au point même, et c'est ça qui est le plus intéressant dans ce graphique, que les acheteurs ne l'ont même pas vu !

Par contre, là où Apple a échoué, c'est à se décoller l'étiquette de "trop cher", qui est passé à "beaucoup trop cher" et qui est en passe de devenir "impayable".

Mais, même si on me parle des marges et tout ça, le résultat est que ce sont ceux qui étaient dans le sillage d'Apple qui en on profité pour faire du volume.

Parce que, et c'est ça le comble, le prix des Androïds a suivi celui d'Apple avec un ou deux ans de retard. Et donc les clients Androïd qui ont choisi cette marque parce que Apple était trop chère, ont en fait juste payé le prix "Apple" avec un an ou deux de retard.

Et le résultat est visible ici : https://www.escalesolutions.com/blog/wp-content/uploads/2018/05/Shareofglobalsalestoendusers.png

Hangaroa

13 décembre 2018 à 11:41

Alléluia Sylvain 🤣🤣🤣 en effet j ai vu de nouveaux pseudos qui avaient une fâcheuse tendance à nous parler de Dell Androïd au travers de vidéos YouTube.. pas fait attention sur le coup même si je me suis dit « tiens t60 a un jumeau » 🤣

aexm

14 décembre 2018 à 23:03

@Sthenes : intéressant cette courbe ou les creux Apple coincide avec les haut android et inversement !

comme si les ventes s'arrêtaient …

Sethenès

15 décembre 2018 à 10:40

@aexm, ce sont des parts de marché.

Comme Apple sort son iPhone sur une base annuelle, il est logique que ce trimestre-là, il y ait une hausse.

Imaginons qu'Androïd vende toujours 80 appareils/trimestres et qu'Apple en vende 20 les trimestres normaux et 40 les trimestres où il y a l'annonce d'un nouveau produit.

3 trimestres sur 4, sur un total de 100 Smartphones vendus, 80 seraient des Androïd, donc une pdm de 80%.

Mais le 4ème trimestre, la part de marché d'Androïd tombe à 67% (80/120) mais avec un total des ventes de 120 Smartphones sur le trimestre.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription