Netflix abandonne la facturation de l'App Store

29 décembre 2018 à 19:08


En août dernier, Netflix a lancé un test à grande échelle dans 33 pays (dont la France) : la possibilité de créer un compte a été supprimée de son application iOS. Apple prélève en effet une commission sur les souscriptions proposées au sein des applications distribuées sur l'App Store. Cette commission, qui s'élève à 30% la première année et 15% ensuite, représente un énorme manque à gagner pour le service de streaming, qui souhaite l'éviter. Obliger les utilisateurs à créer leur compte sur un navigateur web classique avant de pouvoir s'identifier sur l'application iOS est donc un bon moyen d'éviter le système de commissionnement d'Apple. Aujourd'hui, Netflix a confirmé à VentureBeat que l'expérience a été un succès : la facturation de l'App Store a été définitivement supprimée de son application iOS (et Apple TV) partout dans le monde pour les nouveaux clients. Les clients faisant déjà appel à ce mode de facturation pourront continuer à l'utiliser, tant qu'ils ne suspendent pas leur compte plus d'un mois.


App Store revenus Novembre 2018

Netflix est l'application générant le plus de revenus sur l'App Store aux États-Unis, comme le montrent les données de SensorTower (une décision similaire a été prise sur Google Play en mai dernier, ce qui explique l'absence de Netflix sur le classement d'Android), et ce n'est pas la seule à s'engager dans cette voie ; elle rejoint notamment Spotify, un autre mastodonte de l'App Store. Ces décisions vont-elles faire tache d'huile, ou resteront-elles un luxe que seules les marques les plus célèbres pourront se permettre ? Ce nouveau phénomène, qui pourrait conduire Apple à revoir ses pourcentages s'il s'amplifie, sera en tout cas intéressant à observer.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (7)

VanZoo

29 décembre 2018 à 20:24

Les produits Apple sont quasi dans toutes les productions Netflix = copinage

Avec Disney et Apple Vidéo, en plus du service d'Amazon, l'avenir de Netflix est loin d'être assuré

matt

30 décembre 2018 à 01:06

Wow impressionnant le top des app les plus rentable sur l’app store aux US !!

Est-ce qu’il y a quelque part l’equivalent de ces données mais en France ? Je suis très curieux 🤔

pehache

30 décembre 2018 à 13:38

Apple pratique des commissions qui s’apparentent à du racket, logique que ceux qui le peuvent cherchent à s’en affranchir.

Sur les abonnements, paypal rend le même service pour 4% de commission.

Le placement de produits n’a à voir avec du copinage, ça s’achète.

aexm

30 décembre 2018 à 21:50

@Pehache : on peut le voir aussi comme un outil de diffusion de masse (un catalogue ou on peut être visible), une publicité quoi …

Une fois que le succès est la, on peut se défaire de ses "lanceurs" pour la jouer solo.

C'est normal …

Au début, je trouvais les commissions et conditions pour les vendeurs sur Amazon disproportionnés … mais avec le recul … quand tu vois l'exposition que ca rapporte …
ils pourraient largement augmenter les tarifs …

Après tout dépend de la taille des structures et du CA.
Ces comissionnement sont clairement faits pour des cibles qu'ils visent …
et sélectionnent / filtrent les petits acteurs …

Si Apple fait payer cher (tout comme Amazon fait payer très cher ses programmes) c'est qu'il y a un retour sur investissement.

Et puis le monde évolue … des alternatives sortent … les utilisateurs montent en compétences etc … du coup les choses se déplacent … Apple devra s'adapter …

pehache

31 décembre 2018 à 01:10

Dans le cas de Netflix, quelle est le "bénéfice d'exposition" ? Netflix ne doit aucunement sa notoriété à Apple.

D'une manière générale, le "bénéfice d'exposition" à être sur l'App Store (ou sur Google Play ou ce que tu veux) est une fable : un petit éditeur/développeur a autant de mal à être visible sur le store qu'il en avait ou en a à être visible sur le web. Dans les deux cas il doit se démener pour sortir du lot parmi des tonnes d'autres applis.

Le bénéfice du store est ailleurs : la caution d'Apple rassure le client sur la sécurité (de l'appli elle-même et du paiement), et c'est Apple qui gère les serveurs, la distribution des MAJ, etc... Tout ça est un vrai service, mais ça ne vaut pas 30% (ni 15% pour un abonnement). On est juste dans un rapport de force inégal dans la plupart des cas.

VanZoo

31 décembre 2018 à 02:25

@Pehache découvre le capitalisme

pehache

31 décembre 2018 à 11:03

Et Vanzoo le justifie. Enfin, quand c'est Apple.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription